Chagas, l’homme qui vaut un but par heure à Servette

FootballLe Brésilien est un «supersub», un super remplaçant. Le meilleur buteur des Grenat entre et marque. Vocation et frustration?

La force de Servette, c’est aussi d’avoir un joker de luxe, ici buteur du 2-0 à Schaffhouse.

La force de Servette, c’est aussi d’avoir un joker de luxe, ici buteur du 2-0 à Schaffhouse. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mychell Chagas est au Servette d’aujourd’hui ce que David Fairclough était au grand Liverpool d’il y a trente ans: un joker de luxe, ce que les Anglais de maintenant appellent un «supersub», un super remplaçant. Il le sera peut-être à nouveau contre Lausanne, ce vendredi, dans le derby de feu qui est prévu au Stade de Genève. On ne sait pas bien de quoi est faite une destinée, mais certaines d’entre elles confinent des hommes à un seul rôle, fût-il magnifique. C’est tout le bonheur et tout le drame du Brésilien grenat, buteur, sauveur parfois, mais sans convaincre au point d’enfiler le costume de titulaire.

Avec Servette cette saison, les statistiques de Chagas sont affolantes: le meilleur buteur du contingent n’a disputé que 663 minutes en championnat, il a inscrit 11 buts. La moyenne s’établit à un but toutes les 60 minutes. Bien mieux que Schalk: 9 buts jusque-là, mais un but tous les quatre matches et demi. Mieux que Kone aussi: 9 buts aussi, un tous les deux matches et quelque.

Chacun son rôle

La raison mathématique voudrait que Chagas soit titulaire. Sauf que ce n’est pas si simple. Il l’a été à trois reprises seulement: aucun but à son actif durant ces trois rencontres. C’est comme si, même si cela le frustre, il était taillé pour ce rôle de remplaçant. En fait, il bénéficie aussi, quand il rentre sur le terrain, du travail de sape de ceux qui l’ont précédé sur la pelouse.

On doute qu’Alex Schalk puisse être le grand buteur de Servette en Super League, Koro Kone semble avoir bien plus d’arguments dans la justesse de jeu. Mais le «pitbull» néerlandais s’y entend pour «aller au charbon», comme l’on dit. Il se bat, il harcèle la défense adverse.

Cela ne veut pas dire que Chagas n’a plus qu’à récolter les fruits de son labeur, mais que tout est lié, que les rôles se définissent en fonction des qualités. Chagas pourrait-il fatiguer les défenses à la manière d’un Schalk? Pas sûr. Et si tel était le cas, un Schalk remplaçant pourrait-il en entrant se montrer aussi efficace que le Brésilien? Pas sûr non plus. Alain Geiger fait ses choix par-delà les statistiques, parce qu’elles ne racontent pas tout.

Alors bien sûr, quand Chagas inverse le cours d’un match à lui tout seul, comme à Kriens le 27 octobre avec deux buts dans les arrêts de jeu pour un succès 2-3, il voudrait avoir sa chance dès le début.

Un héros qui s’adapte

Mais serait-il l’un des héros de Servette s’il n’avait pas déjà apporté la bagatelle de 8 points avec ses buts décisifs, justement pour avoir fait la différence en entrant en cours de match?

Vendredi soir contre Lausanne, c’est peut-être Chagas qui marquera le but synonyme de promotion officielle pour Servette. C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter. Au même titre que ceux qui jouent plus que lui, le Brésilien mérite le respect pour s’être adapté, avec le brio que l’on sait et malgré une frustration légitime, à ce rôle de remplaçant éclairé. (nxp)

Créé: 06.05.2019, 16h28

7500 places déjà prises à la Praille!

Il y aura du monde pour le Servette - Lausanne de vendredi soir. Ce lundi, plus de 7500 places avaient déjà trouvé preneur. Si vous vous voulez un billet, les infos suivantes sont précieuses:

– se prémunir d’un ticket de préférence avant le jour du match et venir tôt si possible au stade (coup d’envoi à 20 heures).

– billets en ligne: sur servettefc.ch ou sur ticketcorner.ch.

– billets disponibles dans différents centres commerciaux (Balexert, Praille, Manor, Coop City) ou à la Boutique des Grenat, sur l’esplanade du stade (ouverte du mercredi au vendredi de 11 h 30 à 18 h 30). D.V.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois disent oui à la RFFA
Plus...