Berisha: «Le déclic, ce sera avec Servette!»

FootballSans horizon à Xamax, le milieu offensif quitte Neuchâtel pour rejoindre les Grenat. Où il veut enfin éclater.

Florian Berisha, déjà en grenat à Valence, pour le stage.

Florian Berisha, déjà en grenat à Valence, pour le stage. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On avait déjà glissé son nom la semaine passée, laissant entendre un arrangement imminent. C’est désormais officiel: Florian Berisha est Servettien. Le milieu offensif de Xamax a été prêté jusqu’à la fin de la saison par le club neuchâtelois et, libre ensuite, son contrat en «grenat» sera prolongé pour deux ans en cas de promotion ce printemps. Une bonne pioche pour Servette, qui trouve là un joueur de 26 ans expérimenté en Challenge League, et un vrai passeur, profil qui manquait depuis la blessure de Fargues.

Mais pourquoi Berisha a-t-il donc choisi de quitter Xamax, où il avait disputé la grande majorité des matches avant Noël. «En fait, ce n’est pas trop un choix de ma part, reconnaît-il humblement. Mais avec le nouvel entraîneur, Michel Decastel, je joue moins. Il m’a même dit que j’aurais sans doute très peu de temps de jeu et que si je pouvais en trouver ailleurs… Dans ces conditions, il y a eu le contact avec Servette. Au-delà des circonstances, je suis très heureux. Le projet est séduisant, ce club a une histoire: si je peux contribuer à la faire revivre, tant mieux, je ferai tout pour.»

Berisha a du talent. Des M16 aux M20, il a connu toutes les sélections juniors avec la Suisse. Dans les clubs où il a joué (Sion, Chiasso, Aarau, Le Mont et Xamax), il a souvent figuré parmi les meilleurs passeurs. Mais d’un milieu offensif, on attend aussi qu’il inscrive des buts.

«J’en suis conscient, tranche-t-il. Je dois améliorer cette statistique des buts marqués, c’est clair. Mais le déclic, ce sera avec Servette, je l’espère, pour franchir un cap. Cela dit, les passes de but ont toujours été présentes dans mon jeu, alors je ne me prends pas trop la tête. Et puis il y a de la qualité dans ce groupe «grenat».»

Le gaucher offensif est déjà à pied d’œuvre pour s’adapter à ses nouveaux coéquipiers. Il est d’ailleurs à Valence, en Espagne, pour un stage de préparation d’une semaine. Lundi soir, il a fait ses débuts sous le maillot grenat contre CD Roda (4e division), un club ferme de Villarreal. Il a offert une prestation très intéressante dans son rôle de catalyseur et de passeur. Servette s’est imposé 2-1 grâce à des buts de Vitkieviez (pen) et de Guillemenot. (TDG)

Créé: 15.02.2016, 23h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Assemblée du PLR sur l'affaire Maudet
Plus...