Avec Ondoua, Servette tient une vraie valeur ajoutée

FootballBien que battus par le LS, les Genevois ont découvert le potentiel de leur nouvelle recrue.

Gaël Ondoua a livré ses 45 premières minutes de jeu sous le maillot servettien, samedi face au LS de Cabral.

Gaël Ondoua a livré ses 45 premières minutes de jeu sous le maillot servettien, samedi face au LS de Cabral. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux victoires – GC et Xamax – suivies de deux défaites contre SLO et le LS. Avant un dernier test face à Lyon, ce samedi, le bilan comptable de Servette est mitigé. D’autant plus que le néo-promu en Super League s’est, sans faire injure aux Neuchâtelois, finalement frotté à quatre équipes de niveau Challenge League. «Dans ces matches de préparation, précise Alain Geiger, le résultat est pour moi secondaire. Ce que je retiens, c’est que nous tenons de mieux en mieux la distance. Et lorsque nous jouons avec un «onze» proche de celui qui devrait démarrer la saison, comme en 1re mi-temps contre le LS, l’équipe est à la fois solide et cohérente.»

Au vu du derby de samedi, on ne peut que donner raison au Valaisan. Même si Servette n’était opposé qu’à un LS expérimental avant la pause, il a montré ne rien avoir perdu de cet excellent fond de jeu qui a été à la base de sa promotion. Mais la bonne surprise de la journée est venue de celui qui devrait être la principale recrue estivale des Genevois. Pour ses 45 premières minutes sous le maillot servettien, Gaël Ondoua a livré une performance d’autant plus encourageante qu’il n’a débarqué à Genève qu’en milieu de la semaine. Sans avoir disputé le moindre match depuis près de trois mois. «C’est la première fois que je le voyais en vrai et il est très intéressant, souriait Alain Geiger. Gaël a vite compris ses partenaires et, après quelques minutes, il a déjà commencé à les diriger.»

Encore un attaquant

Une bonne première impression que partageait le Camerounais de 23 ans, formé en Russie, qui a disputé le dernier championnat avec Anzhi Makhachkala, en 1re division russe. «Je ne suis ici que depuis trois jours, confirmait Gaël Ondoua, et je découvrais donc mes nouveaux coéquipiers. Compte tenu de ce contexte, tout s’est déroulé de façon positive pour moi. Maintenant, il me faudra encore un peu de temps pour parfaitement m’intégrer et amener davantage encore à une équipe de qualité. Notamment sur le plan offensif, un domaine que j’apprécie. Mais chaque chose en son temps.» Une patience qu’Alain Geiger demande aussi dans le délicat dossier qui doit permettre à Servette de dénicher cet attaquant puissant et rapide dont il a encore besoin.

Créé: 07.07.2019, 13h27

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...