Sauvé par la VAR, Favre revient sur le Bayern

FootballSous pression à Dortmund, l'entraîneur vaudois et le BVB ont décroché une victoire cruciale contre le Hertha. Munich a été battu à la maison par Leverkusen (1-2).

De retour dans un stade qu'il connaît bien, Lucien Favre est passé par tous les états d'âme.

De retour dans un stade qu'il connaît bien, Lucien Favre est passé par tous les états d'âme. Image: DPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lucien Favre jouait une partie de son avenir sur le banc du Borussia Dortmund ce samedi à Berlin. L'entraîneur suisse - dont la presse allemande réclame le départ depuis une semaine - se devait de s'imposer avec son équipe contre le Hertha pour continuer son aventure dans la Ruhr.

Étrange première pour Klinsmann

«Lulu» est passé par tous les états d'âme pour son retour dans un stade qu'il connaît bien. Le Vaudois avait innové en passant à une défense à trois (Hummels, Akanji et Zagadou). Dans un 3-4-3 novateur, «son» BVB a d'abord déroulé, menant 2-0 après le quart d'heure de jeu. Jadon Sancho (15e) et Thorgan Hazard (17e) ont fait plier des Berlinois en pleine crise.

Jürgen Klinsmann avait été appelé cette semaine pour jouer les pompiers dans la capitale. Son baptême du jeu semblait tourner au cauchemar. Pourtant, Dortmund s'est pourtant écroulé avant la pause. Vladimir Darida (34e) a réduit la marque, avant que Mats Hummels ne soit expulsé pour un second avertissement (45e).

Réduits à dix, les «Borussen» ont concédé l'égalisation dès le retour des vestiaires. Mais ce deuxième but berlinois a été annulé par la VAR pour une position de hors-jeu. Des sueurs froides qui n'ont plus quitté Lucien Favre et les siens. Le Hertha Berlin s'est encore offert deux grosses occasions dans les arrêts de jeu. Sans succès.

Mvogo en tête de la Bundesliga

Le soulagement sur le visage du Vaudois au coup de sifflet final libérateur en disait long. Dortmund - qui restait sur trois matches sans victoire - remonte au cinquième rang de la Bundesliga. Le BVB revient à un point du Bayern Munich. En début de soirée, les Bavarois ont été surpris par Leverkusen à domicile (1-2). Lewandowski a touché la barre dans les arrêts de jeu face à un adversaire réduit à 10 depuis la 81e minute. Leipzig (vainqueur 3-2 à Paderborn) est en tête de la Bundesliga samedi soir. Les coéquipiers du Fribourgeois Yvon Mvogo (titulaire pour la première fois de la saison en championnat) comptent deux points d’avance sur Mönchengladbach qui reçoit Freiburg dimanche.

Après la rencontre, le Vaudois était évidemment soulagé. «C'était une victoire fantastique, nous avons tout donné, les joueurs ont donné le meilleur d'eux-mêmes, défendre à 10 pendant 45 minutes n'est pas facile, quel que soit l'adversaire, a déclaré Favre. La menace de limogeage? J'étais concentré durant tout le match sur ce qui se passait sur le terrain, c'est l'essentiel. A la pause, nous avons dit que nous devions montrer du caractère, montrer que nous sommes une équipe. Et nous avons vu une véritable équipe, même à dix. Cette victoire est synonyme de bonne ambiance dans l'équipe, nous devons avoir du plaisir à jouer, et continuer comme cela».

Augsbourg tenu en échec

Dans le choc du bas de classement, Augsbourg - entraîné par le Valaisan Martin Schmidt - a concédé le nul à Cologne (1-1). Ce match s'est terminé à dix contre dix après deux expulsions. Ruben Vargas (sorti à la 84e) était titulaire par les Bavarois, alors que Stephan Lichtsteiner est entré à la demi-heure de jeu après la blessure de Raphael Framberger. Augsbourg compte toujours trois points d'avance sur la barre.

Créé: 30.11.2019, 17h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Toujours pas de vert au Conseil fédéral
Plus...