Alan Roura a bouclé son Vendée Globe en 105 jours

VoileAttendu dimanche, le Genevois termine finalement ce lundi matin son Vendée Globe. La faute à une bulle anticyclonique.

Revivez l'arrivée d'Alan Roura aux Sables-d'Olonne. Source: Facebook/Direct News


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La voile a ceci de particulier que le moment du retour à terre n’est jamais connu. Aucun marin ne contredira jamais cet adage, et surtout pas Alan Roura, qui s’est retrouvé samedi stoppé net dans son élan. Bilan du phénomène météo: un retard de vingt-quatre heures sur le timing initialement prévu. Très déçu, le skipper suisse n’a eu d’autre choix que de prendre son mal en patience, en pensant à tous ceux qui l’attendent à terre. Heureusement pour lui, tous ceux qui ont fait le déplacement, partenaires, amis et famille, se sont organisés pour prolonger leur séjour afin d’accueillir dignement le plus jeune skipper de l’histoire de cette course. En retouchant un peu de vent dimanche soir, Alan a pu confirmer dimanche son arrivée lundi en milieu de journée.

Côté organisation, ce changement d’horaire ne pose pas de réel problème, et l’équipe à terre est en mesure de lancer la procédure d’arrivée n’importe quand. «Nous organisons une réunion à H-48, avec un responsable du team. H étant l’heure estimée d’arrivée, explique Stéphanie Ruchaud», la chef d’orchestre du Vendée Globe. Et de poursuivre: «Nous affinons ensuite le lancement du protocole par rapport à l’évolution de cette même heure. Pour Alan, nous avons eu l’info un jour avant, c’était assez confortable.» Vingt-deux canots moteurs semi-rigides sont prêts à s’élancer à H-2, pour aller sécuriser le bateau à son approche de la ligne. Une fois celle-ci franchie, l’équipe technique peut monter à bord et tout préparer pour l’entrée du chenal. «Il faut compter une demi-heure pour rejoindre le quai, relève-t-elle encore. Le skipper passe ensuite vingt minutes avec les médias sur le ponton, puis monte le podium, sur l’esplanade face au public. Une période en salle de repos avec son premier repas de terrien est encore au programme (Alan a déjà commandé une côte de bœuf), pour terminer avec l’incontournable conférence de presse. À l’issue de celle-ci, le skipper est libéré de ses engagements vis-à-vis de l’organisation.»

Alexis Monier, préparateur d’Alan Roura, est pour sa part prêt depuis le début du week-end à rejoindre La Fabrique n’importe quand. Peu contrarié par le délai imposé par la météo, il a déclaré être surtout impatient de retrouver son ami. «Nous serons les premiers à monter à bord avec Gilles Avril, le boat captain. Nous prenons le bateau en mains juste après la ligne, aidons à l’affalage des voiles. Normalement, Georges, le papa, et Aurélia, sa compagne, nous rejoignent pour la remontée du chenal. Le but est qu’Alan puisse se consacrer complètement aux retrouvailles et aux obligations médias, qu’il ne s’occupe plus de rien.» Après 105 jours à bord, le Versoisien, qui rentre ce jour dans la légende, peut laisser son destrier en de bonnes mains.

(TDG)

Créé: 20.02.2017, 09h50

Articles en relation

Vigilant, Alan Roura savoure ses dernières heures en mer

Voile Le plus jeune skipper engagé dans le Vendée Globe devrait boucler son tour du monde dimanche. Il est attendu avec excitation. Plus...

Le chemin est encore très long pour Alan Roura

Voile – Vendée Globe Pour les marins encore en course, les deux dernières semaines sont souvent les plus éprouvantes sur le plan mental. Plus...

Alan Roura double le cap Horn et «pisse au vent»

Voile Le marin Genevois de 23 ans vient de doubler le cap Horn, devenant le plus jeune marin de l'histoire du Vendée Globe a réaliser cet exploit. Plus...

Alan Roura: «La solitude, c’est parfois lourd à supporter»

Voile - Vendée Globe Le marin genevois va attaquer le Pacifique après 47 jours de course. A Noël, il aura une pensée pour les siens et boira une tasse de rhum. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne offre un milliard à Sion 2026
Plus...