La Praille va fêter ses héros dans une communion symbolique

FootballServette recevra dimanche le trophée de champion de Challenge League à l’issue de son match contre Kriens. La fête se prolongera.

Les Servettiens, qui ont rassemblé plus de 20 000 spectateurs le 10 mai pour leur match contre Lausanne, fêteront dimanche la remise du trophée avec leurs supporters.

Les Servettiens, qui ont rassemblé plus de 20 000 spectateurs le 10 mai pour leur match contre Lausanne, fêteront dimanche la remise du trophée avec leurs supporters. Image: ÉRIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Servette se prépare à célébrer son retour en Super League ce dimanche, contre Kriens, pour le dernier match à domicile de la saison. Cette liesse entre l’équipe et le public genevois constitue un moment charnière pour le club et son environnement.

Seize jours après la victoire contre le rival lausannois (3-1), synonyme d’accession en Super League, le public de la Praille va fêter ses héros. Pour son dernier match de la saison, Servette accueille Kriens avec le sentiment du devoir accompli et l’esprit tourné vers la communion avec les supporters. Pour célébrer le titre de champion de Challenge League et son retour dans l’élite, le club grenat a prévu une grande fête au terme de la rencontre. Après la remise du trophée dans l’enceinte, les festivités se poursuivront sur l’esplanade, où seront aménagés des stands de boissons et food trucks, ainsi qu’une scène où se produiront des artistes et où l’équipe d’Alain Geiger sera présentée en début de soirée.

«Cette journée, c’est l’aboutissement de quatre ans de travail, affirme le président servettien, Didier Fischer, en poste depuis 2015. Ce sont des moments magiques, qu’on ne pourra jamais oublier. Ils sont fondamentaux, c’est la raison pour laquelle on fait ce métier. Surtout, cela valide le modèle sur lequel nous bâtissons le club.»

Rester sur cette dynamique

Les joueurs, en premier lieu, attendent ce rendez-vous avec impatience. «On veut rendre du bonheur aux gens. Les supporters nous ont beaucoup remerciés tout au long de l’après-match contre Lausanne et maintenant, c’est à nous de leur rendre ce qu’ils nous ont apporté cette saison», confie le défenseur Christopher Routis. «Je pense que c’est là qu’on va se rendre compte qu’on a fait quelque chose d’incroyable. On va peut-être réaliser plus», poursuit son coéquipier Anthony Sauthier.

Pour les Grenat, cette liesse collective constitue aussi la possibilité de se placer dans les meilleures conditions avant le défi de la saison prochaine. Comment? En maximisant le capital confiance et en affirmant un peu plus la spirale positive de l’équipe, un atout sur lequel tant de promus surfent à l’étage supérieur. «Il faut bien terminer la saison, pour repartir de plus belle en Super League et rester sur cette dynamique, car on sait que c’est important dans le foot», concède Anthony Sauthier.

Souder le lien affectif

Plus que symbolique, cette journée se révèle essentielle pour le club, en ce qu’elle renforce la relation avec ses partenaires et les fidélise. Certains sont impliqués dans la préparation des festivités de dimanche, comme le centre commercial Balexert ou les Services industriels de Genève (SIG). Le premier offrira des drapeaux et rafraîchissements, tandis que les seconds contribueront à garnir la tribune est du stade en invitant 200 personnes. «On essaye de récompenser ceux qui nous ont soutenus depuis longtemps», explique Carole Bezina, responsable des partenariats et relations publiques du SFC.

La montée, et l’engouement populaire qu’elle suscite, représente également un aimant à consommateurs, mais pas que. «Beaucoup d’artisans et petites entreprises souhaitent accompagner le club à leur échelle, encore plus après notre retour en Super League», assure Didier Fischer.

Ce dernier pointe une autre conséquence positive de la fête à venir: «L’époque dorée du Servette est associée aux Charmilles. Depuis que le club a emménagé à La Praille, il y a eu peu de moments positifs. Le 10 mai 2019 (ndlr: jour de la victoire contre Lausanne) restera une date heureuse pour les supporters genevois et ces instants les font sentir un peu plus chez eux dans ce stade.»

«Accueillir tout le monde»

Conscient de la portée de cette communion, Servette s’affaire. «On a un peu plus de travail car on doit assurer la fête derrière, mais l’organisation du match reste la même, indique Caroline Bezina. Le fait d’avoir validé la montée il y a deux semaines nous a permis d’anticiper et d’avoir du temps pour nous préparer. Par rapport à d’habitude, on va encore plus mettre l’accent sur l’accueil, car on veut que les supporters fêtent au mieux ce moment. Le seul bémol, c’est qu’on ne sait pas vraiment combien de personnes viendront au stade. On est passé de 20 000 spectateurs contre Lausanne à 2600 contre Rapperswil. Là, on attend près de 6000 personnes. Ces variations d’affluence nous compliquent la tâche.» «On met les bouchées doubles pour accueillir tout le monde», insiste Didier Fischer.

Après des années de galère, Servette retrouve la lumière. Et mérite bien de le fêter.

(TDG)

Créé: 24.05.2019, 18h47

En direct du vestiaire

Le match Servette reçoit Kriens dimanche à 16h pour le dernier match de la saison.
Les absents Aucun joueur ne voudra manquer le rendez-vous. Par contre, Steven Lang, Yoan Severin, Robin Busset, Dennis Iapichino, Alex Schalk, Andrea Maccoppi, blessés, ne seront présents qu’en spectateurs. Christopher Routis est annoncé incertain.
La bonne nouvelle C’est un cadeau avant le trophée de champion de Challenge League que l’équipe recevra dimanche. Jeudi, le Servette FC a annoncé la prolongation jusqu’en 2022 du contrat de Miroslav Stevanovic, meilleur joueur de la ligue. Un nouveau bail «naturel», a estimé le joueur, tant «il y avait une volonté commune de continuer l’aventure ensemble». Personne ne s’en plaindra!
Les festivités Au coup de sifflet final, le trophée sera remis dans la tribune principale. Les joueurs descendront ensuite sur le terrain où sera installé un panneau aux couleurs du club devant la tribune nord. Ovations en série attendues! Dès 18 h 30, les festivités continueront sur l’esplanade où des buvettes et des food trucks seront installés. Des concerts sont aussi prévus, ainsi qu’une nouvelle présentation des héros sur la scène.
P.O.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...