Ombres et lumières pour les cavaliers suisses

HippismeUn parcours de rêve pour Guerdat, un sans-faute pour Fuchs mais des bévues pour les autres.

Steve Guerdat est remonté au 2e rang du classement individuel.

Steve Guerdat est remonté au 2e rang du classement individuel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les championnats d’Europe de saut d’obstacles à Rotterdam sont un peu… des montagnes russes pour les cavaliers suisses. Ils sont encore passés par tous les états d’âme jeudi. Un tour à 17 points pour Niklaus Rutschi, qui n’avait pas fait autant de barres de toute l’année avec Cardano CH, pire encore pour Paul Estermann, mais deux beaux sans-faute des leaders pour conclure.

Niklaus Rutschi a beau avoir 53 ans, il participe à son premier championnat d’Europe et il n’aurait sans doute pas fallu lui donner le délicat rôle d’ouvreur. Les autres équipes ne misent-elles pas sur leurs leaders pour ouvrir et finir le bal? Paul Estermann a ensuite vécu un cauchemar avec Lord-Pepsi. «Mon cheval n’avait pas d’énergie, j’ai dû sortir la cravache sur le No 3 déjà, puis sur les oxers et j’ai perdu une rêne.» Le Lucernois n’a pas tenté de la reprendre après son refus, continuant son pensum ainsi. Dur, dur!

Pour l’équipe, les carottes semblent cuites. Malgré deux tours magistraux de Martin Fuchs sur Clooney et de Steve Guerdat sur Albführen’s-Bianca, le quatuor est 7e, à trois barres du podium. Rutschi et Estermann pourront toutefois se racheter ce vendredi dès 15 h (à suivre sur RTS2), lors de la finale par équipes.

Au général, la Belgique passe en tête, devant l’Allemagne et la Grande-Bretagne, toutes dans la même faute. Individuellement, le Britannique Ben Maher devance Steve Guerdat, 2e, qui a avancé de trois cases. Martin Fuchs est 7e et neuf cavaliers sont dans la même faute. Là, le verdict n’interviendra que dimanche.

Créé: 22.08.2019, 18h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...