«Il y a eu un zéro en plus sur la commande»

JO 2018«Lost in translation»: la délégation norvégienne a commandé 15'000 oeufs au lieu de 1500 à Pyeongchang.

Les athlètes norvégiens vont avaler beaucoup de protéines en deux semaines.

Les athlètes norvégiens vont avaler beaucoup de protéines en deux semaines. Image: dr/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Idéal pour une omelette norvégienne! En voulant commander 1500 oeufs, les cuisiniers de la délégation de la Norvège aux jeux Olympiques de Pyeongchang se sont brouillés avec la traduction: ils en ont finalement reçu 15'000.

«Nous avons reçu un camion rempli d'oeufs», a déclaré le chef Stale Johansen jeudi à l'agence de presse norvégienne NTB. «Nous étions assez surpris quand ils sont entrés en les transportant: ça ne se terminait pas, c'était incroyable!».

124 oeufs par personne

Les sportifs norvégiens ne manqueront donc pas de protéines. Pour la délégation composée de 121 personnes, cela fait en moyenne 124 oeufs par estomac sur la durée des Jeux, et il faudrait que chacun en mange huit par jour pour vider tout le stock.

«Il y a eu un zéro en plus sur la commande», a expliqué Tore Ovrebo, le chef de la délégation. «On va probablement les utiliser, ou peut-être que les fournisseurs vont les récupérer. Ce n'est pas un gros problème.» (afp/nxp)

Créé: 09.02.2018, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...