Le Valaisan Zenhäusern en argent sur le slalom

JO 2018Le slalom olympique est revenu au Suédois André Myhrer. Les deux favoris, Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen, ont été éliminés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fantastique Ramon Zenhäusern! Auteur d'une superbe deuxième manche, le Haut-Valaisan s'est paré d'argent lors du slalom olympique remporté par le Suédois Andre Myhrer. L'Autrichien Michael Matt a complété le podium.

Depuis deux courses FIS organisées l'an dernier sur cette piste de Yongpyong, les paris étaient ouverts. Et après sa victoire au City event de Stockholm devant Andre Myhrer, on sentait Ramon Zenhäusern capable de réaliser un truc. Lui le gentil géant, le double mètre de Viège, il s'était libéré. La quatrième place à Wengen a eu l'effet d'un détonateur.

Tout d'un coup, Ramon Zenhäusern s'est dit qu'il avait le droit de penser au podium. Et aux Jeux, le Haut-Valaisan s'est senti pousser des ailes. Il finit derrière son idole Andre Myhrer, ce Suédois de 35 ans qu'il n'avait pas osé aborder lors d'un entraînement à Veysonnaz il y a sept ans.

Marque de fabrique

Ramon Zenhäusern a réussi cet exploit grâce à un deuxième parcours de feu et une coordination plutôt bien en place. Sur le second run, seul Michael Matt est allé plus vite que lui. Et d'un centième. Sur le plat, en fin de piste, «Zeno» a planté ses compas pour accélérer et grappiller ces si précieux centièmes.

En coupant la ligne, le Valaisan a une fois de plus balancé ses bâtons pour ce qui va devenir petit à petit sa marque de fabrique. Il devient en outre le premier médaillé suisse en slalom depuis le Fribourgeois Jacques Luthy, bronzé en 1980 à Lake Placid.

Ramon Zenhäusern, et les autres, ont aussi su profiter de circonstances de course exceptionnelles. En tête après la première manche et en position de force pour obtenir l'or, Henrik Kristoffersen est sorti. Comme le grandissime favori Marcel Hirscher au cours du tracé inaugural. Une anomalie pour ces deux esthètes du virage court.

Daniel Yule n'a pas réalisé la deuxième manche que tous espéraient. Le skieur du Val Ferret disait qu'il aimerait faire deux manches dont il serait fier, mais il n'y est pas arrivé. Il ne lui a pas manqué grand-chose, juste des petits détails tout au long des deux parcours. Au final, et même si ce sont les places sur le podium qui comptent, Yule termine 8e à 1''13.

19e de la première manche, Loic Meillard a fait ce qu'il fallait en deuxième pour remonter à la 14e place à la faveur notamment d'une excellente fin de course. Bien centré sur ses skis, agressif sans trop en mettre, le Valaisan d'origine neuchâteloise n'a rien à se reprocher pour ses premiers Jeux. Attention à lui dans quatre ans, car l'expérience accumulée en Corée du Sud lui sera bénéfique.

Le dernier Suisse engagé, Luca Aerni, a été éliminé lors du tracé initial.

(ats/jsa/nxp)

Créé: 22.02.2018, 06h34

Articles en relation

Big Air dames: le titre pour Gasser, Candrian 5e

JO 2018 L'épreuve du Big Air dames à été remportée à Pyeongchang jeudi par Anna Gasser. La Suissesse Sina Candrian est 5e. Plus...

L'Allemagne défiera le Canada en demi-finale

JO 2018 La Mannschaft ne s'arrête plus dans le tournoi de hockey des JO de Pyeongchang. Les Allemands ont battu la Suède en quart de finale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...