Passer au contenu principal

Nicolas Rohrbasser partage sa vie entre les courses et le coaching de pilotes

Le Genevois prouve que le karting n’est pas seulement une étape vers le sport automobile. On peut s’y installer dans la durée. Rencontre.

Nicolas Rohrbasser, bientôt 30 ans, qui brille toujours sur les pistes, fait profiter les jeunes pilotes de son expérience.
Nicolas Rohrbasser, bientôt 30 ans, qui brille toujours sur les pistes, fait profiter les jeunes pilotes de son expérience.
Florien Cella

Pilotes de F1 d’hier, d’aujourd’hui et peut-être de demain, ils sont tous passés par la case karting, ce «jouet» imaginé par les Américains dans les années 50, qui s’est développé pour devenir un engin redoutable, tout en restant un moyen agréable de découvrir le pilotage. Pour le pur fun – voir le succès des pistes indoor où l’on peut louer des kartings – ou parce que, le casque sur ses oreilles, on se prend à rêver de devenir un jour Hamilton ou Vettel. Ou, avant eux, Schumacher ou Senna.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.