Intenables, les Lions sont champions de Suisse!

BasketballDeux ans après avoir réalisé le doublé Coupe de la Ligue-Championnat, les Genevois ont récidivé ce soir au Pommier. Fabuleux!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce club est formidable, cette équipe est intenable. Ce soir dans leur salle du Pommier, les Lions de Genève ont définitivement mis leurs pattes sur le basketball helvétique en s’octroyant leur deuxième couronne nationale en trois saisons, leur cinquième trophée en tout depuis leur création en 2010. Monstrueux!

Dans cet acte V de la finale des play-off les opposant à Union Neuchâtel, les protégés d’Ivan Rudez ont fait preuve d’une très belle réaction d’orgueil après la défaite concédée mardi en terre adverse. Après une lutte serrée deux quarts-temps durant (40-37 après 20 minutes), ils ont ainsi mis les quatre pattes sur l’accélérateur et fait voler en éclats tout le système des Neuchâtelois (score final: 78-68). Malgré un gros relâchement dans le «money-time», c’est avec un cœur «gros comme ça» qu’ils sont allés chercher cette couronne dont ils avaient fait leur principal objectif après leur échec de la saison passée (défaite en demi-finales face aux Lugano Tigers).

Ce soir, le troisième quart (29-9, dont un 14-0 entre la 25e et la 30e) a eu l’effet d’une immense gifle sur la tête des visiteurs, qui n’ont pas su résister à la furia des Lions, intenables et tout simplement injouables une fois qu’ils avaient trouvé la faille dans le secteur intérieur. Le réveil de Juwann James, le dynamisme de Jeremy Jaunin et le coup d’œil de Dusan Mladjan ont achevé de tuer dans l’œuf les velléités de Neuchâtelois débordés dans tous les secteurs. Avec sept succès en huit matches disputés en play-off, les Genevois n’ont rien laissé à leurs rivaux sur la route du sacre. Celui-ci est pleinement mérité.

Garni de près de 2000 spectateurs, le Pommier donc pu exploser de joie au buzzer. Après le 31 mai 2013, le 23 mai 2015 s’inscrit comme une date à retenir dans l’histoire du sport genevois. Qui, avec ces Lions affamés, s’est trouvé une formidable équipe qui gagne. (TDG)

Créé: 23.05.2015, 22h16

Articles en relation

Imad Fattal: «On ne peut pas laisser passer ça»

Basketball A moins d’une heure de l’acte V de la finale des play-off entre les Lions de Genève et Union Neuchâtel, le président genevois a des rêves en tête… Plus...

Brian Savoy: «On va mettre la pression sur les Lions»

Basketball Titre national en jeu ce samedi au Pommier (17 h 30). Le No 5 neuchâtelois tient à priver les Genevois d’une soirée arrosée. Plus...

«Capitaine Stimac» veut mettre le point final pour les Lions

Basketball Après le revers subi mardi à Neuchâtel, le Croate assure que les Genevois vont se relever samedi au Pommier. Pour s’offrir le titre! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...