Passer au contenu principal

Le meeting AtletiCAGenève se retrouve à la croisée des pistes

L’IAAF a modifié les critères de sélection pour les grands championnats. Une révolution qui impacte l’avenir de la réunion.

Lea Sprunger est une habituée du meeting organisé au stade du Bout-du-Monde.
Lea Sprunger est une habituée du meeting organisé au stade du Bout-du-Monde.
DR

Voilà trois décennies déjà qu’AtletiCAGenève sert la cause de l’athlétisme avec la foi du charbonnier et le savoir-faire d’un bricoleur. C’est ainsi, sans jamais sacrifier aux lois du sport business, que la réunion genevoise a acquis une belle réputation. «Loin de la chasse à la thune, en cherchant toujours à favoriser la promotion et la progression des jeunes athlètes», précise Pablo Cassina, son fondateur. Même sans argent à la clé, de nombreux champions ont découvert les charmes du Bout-du-Monde et les vertus de sa piste aux records. On y a vu Carolina Klüft, Christophe Lemaitre ou Lea Sprunger. Souvent, ils sont revenus. «Parce qu’ils savent où ils mettent les pieds», note Walter Zecca, l’actuel directeur du meeting.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.