Passer au contenu principal

Loïc Meillard fait coup double et remporte «un globe au rabais»

Le trophée attribué dimanche au skieur d’Hérémence fait débat dans le milieu. Il est question de légitimité

Loïc Meillard (à gauche) a appris dans la zone d’interview qu'il avait gagné la Coupe du monde de slalom géant parallèle.
Loïc Meillard (à gauche) a appris dans la zone d’interview qu'il avait gagné la Coupe du monde de slalom géant parallèle.
GUILLAUME HORCAJUELO, Keystone

Le ski alpin, à l’image aussi vieillissante que le président de sa fédération (76 ans), cherche le chemin du renouveau à tâtons. Dernière idée en date: mettre le paquet sur les épreuves parallèles. Ainsi, pour la première fois de l’histoire, un globe de cristal du slalom géant parallèle a été attribué dimanche à Chamonix. Le lauréat? Un Suisse, en la personne de Loïc Meillard, vainqueur de l’épreuve haut-savoyarde sans pour autant afficher une mine triomphale. «Soyons honnête, c’est un globe au rabais, soufflait le Valaisan. D’ailleurs, j’ai appris dans la zone d’interview que je l’avais gagné. Avec deux courses au programme seulement dans cette discipline (ndlr: Alta Badia et Chamonix, donc), ce n’est pas professionnel.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.