Vainqueurs, les Lions ont fait le strict minimum face à SAM Massagno!

BasketballInconstants, les Genevois ont joué avec le feu contre des Tessinois pourtant diminués.

Les Lions se sont imposés samedi soir au Pommier.

Les Lions se sont imposés samedi soir au Pommier. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D'accord, l'indispensable succès des Lions de Genève contre SAM Massagno (86-81) n'a jamais été réellement été mis en cause, les Tessinois ne menant à la marque (0-5) que durant les premiers instants de la partie. Reste que la troupe de Vedran Bosnic, qui devait se racheter d'une pâle sortie à Fribourg, n'a pas vraiment convaincu samedi au Pommier. Branchés sur courant alternatif, les Lions ont laissé leur adversaire espérer presque jusqu'au bout, faute d'avoir su classer l'affaire.

Privée de Jules Aw, meilleur rebondeur de la Ligue, et de son Américain Keon Moore, la formation tessinoise se présentait pourtant affaiblie au Grand-Saconnex, condamnée à user presque jusqu'à la corde le quatuor qui la tenait à bout de bras! «On a réussi une performance optimale. Dans ces conditions, on ne pouvait rien faire de plus», estimait l'entraîneur Robbi Gubitosa. Le Serbe Milos Jankovic, l'Américain Justin Roberson (les deux ont passé près de 40' sur le parquet!) et leurs coéquipiers ont, il est vrai, réussi un match admirable.

Accrochés au terme du premier quart-temps (18-18), les Genevois avaient néanmoins l'effectif et la qualité pour mettre à la raison ces courageux Tessinois. Ils n'ont toutefois pas sur faire fructifier les dix points d'avance acquis au terme de la 1ère mi-temps (et du seul quart enlevé par les Lions!), laissant SAM revenir à 5 longueurs (55-50) à la 28e. Rebelote après la pause, un bonus de 15 pts (34e) n'empêchant pas Massagno de se retrouver à 75-70 après un 2-12 partiel!

« On a vraiment un problème de constance. Il va falloir travailler pour éviter ces trous et faire mieux en défense, être plus durs dans ce secteur», convenait Lucas Pythoud. «Nous allons devoir nous préparer sur le plan défensif pour la deuxième partie de la saison et trouver le moyen de conserver sur la longueur l'excellent niveau auquel nous sommes capables d'évoluer», appuyait Vedran Bosnic.«Après la défaite contre Olympic, nous avons fait preuve de caractère et gagné en équipe», ajoutait le Suédois.

Sans doute, mais il serait injuste de ne pas mettre en exergue la superbe rencontre de Marquis Addison (26) , sa meilleure prestation de la saison sans doute. Les dix points inscrits par l'ailier américain dans les premières minutes ont évité aux Genevois un début de match catastrophe et son panier primé pour porter le score à 58-50 n'avait pas de prix. Plus long à la détente, Marko Mladjan a su élever le niveau de son jeu au fil des minutes pour tenir un rôle important, en début de 4e quart notamment.

Le commentaire vaut également pour le capitaine Roberto Kovac, lui aussi lent à entrer dans sa partie mais qui a su se montrer présent dans les moments chauds. S'il est un enseignement positif à tirer de cette partie, c'est donc bien la capacité des Lions à savoir réagir au(x) moment(s) où le péril eût pu se faire imminent. A 55-50, SAM Massagno a vu un lancer à trois points ressortir du cercle... (TDG)

Créé: 19.11.2017, 10h29

Articles en relation

Les Lions de Genève doivent rebondir

Basketball Face à SAM Massagno, samedi au Pommier (17 h 30), la défaite est interdite pour les hommes de Vedran Bosnic! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.