Encore en rodage, les Lions laissent filer un nouveau trophée

BasketballLes champions de Suisse ont déchanté devant Lugano, samedi en finale de la Supercoupe.

Lugano a remporté la Supercoupe en dominant les Lions de Genève.

Lugano a remporté la Supercoupe en dominant les Lions de Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’a ni les cheveux mi-longs ni une barbe de trois jours, encore moins la voix rauque de Sylvester Stallone. Pourtant, Rambo – de son prénom Dominique – a mitraillé les Lions de Genève, samedi après-midi en finale de la Supercoupe de Suisse, première du nom. Vingt points enquillés et une remarquable intelligence de jeu ont en effet permis au meneur des Lugano Tigers d’offrir à ses nouvelles couleurs le premier titre mis en jeu cette saison. «Il a mis son équipe sur les rails et n’a jamais cessé de nous agresser, c’est une très bonne recrue pour les Tessinois», souligne Imad Fattal, le président genevois.

De ce grand raout «indoor» organisé au Hallenstadion de Zurich, les champions de Suisse, malmenés par leurs grands rivaux, sont donc repartis bredouilles. En partie par la faute d’un troisième quart complètement «gaufré», qui les a vus encaisser un déroutant 2-17. Aussi car ils ne disposent pas, à la baguette, d’un cerveau taille Rambo. Sur le parquet zurichois, Justin Ingram, le «point-guard» engagé en cours de semaine, n’a pas pu endosser le costume de patron désiré.

Ses références – cinq années passées en France, des escapades en Grèce, Hongrie et Estonie – n’ont pas fait trembler les Tessinois, mais il bénéficie cependant de circonstances atténuantes. «Justin débarquait de l’avion et souffrait du décalage horaire, lance Fattal. Par conséquent, il est difficile et précipité de vouloir le juger. Il faut lui laisser du temps.» La rumeur évoquant un retour de Kelvin Parker est donc balayée par le président. Pour le moment: «Nous n’avons eu aucune discussion avec lui.»

En plus d’un déficit à la mène, les Genevois avaient, samedi, les jambes lourdes et manquaient encore de vécu commun pour faire mieux contre des lauréats de la Coupe de Suisse qui ont su faire leur match, sans se disperser. Le fait d’avoir déjà une rencontre amicale dans les pattes – contrairement aux Lions – a sans doute aidé les Tigers à trouver leur rythme, mais c’est surtout la cohésion de leur équipe qui a marqué les esprits. Les compères Stockalper et Watson restent des joueurs de premier plan pour la LNA, capables de faire mal sur toutes les séquences de jeu. Ajoutez à cela le bon rendement de Kozic et la bonne entrée de Stimac et vous comprendrez que la mission des Genevois était compliquée.

Cela explique pourquoi, en dépit de la bonne performance de Mladjan (23 points), les Lions n’ont pu, samedi, déverrouiller les portes de leur armoire à trophées. Mais nul doute que ce revers initial leur donnera encore davantage d’appétit pour l’exercice qui s’ouvrira officiellement le 3 octobre. A défaut d’avoir Rambo dans leur équipe, il leur faudra pour cela relever le gant. Comme Rocky!

Imad Fattal ne se fait pas trop de soucis. «Nous avons un groupe intéressant sur le plan défensif et dans la dureté, commente le président. Reste maintenant à créer des automatismes et une identité.» Cette tâche incombe à Ivan Rudez qui, en trois ans au Pommier, en a déjà vu d’autres. (TDG)

Créé: 06.09.2015, 22h02

Articles en relation

Les Lions ont un nouveau meneur

Basketball Après la séparation d’avec Nic Wise, les Genevois évolueront avec un autre Américain à la baguette. Plus...

Stimac, le capitaine, retrouve… les Lions

Basketball Mais le Croate évoluera désormais dans le camp d’en face. A Lugano! Plus...

Lions de Genève - Lugano Tigers 66-74

Quarts: 19-19, 18-22, 2-17, 27-16.

Lions de Genève: Jaunin 2?points, Maruotto 5, Louissaint 5, Ingram 5, Humphrey 8, Mladjan 23, Madiamba 2, Ramseier 9, Glyniadakis 8.

Lugano Tigers: Rambo 20, Kozic 15, Cafisi 3, Stimac 7, Stockalper 9, Sztarkman 6, Mussongo, Arnaboldi, Aw 6, Watson 5, Koludrovic 3.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...