Passer au contenu principal

Killian Peier, l’heure de la confirmation

Le Vaudois a bien géré, cet été, son changement de statut. Il aborde la saison avec plus de confiance… et d’attentes.

Médaillé de bronze aux Mondiaux en février dernier, Killian Peier figure désormais parmi les sauteurs qui comptent.
Médaillé de bronze aux Mondiaux en février dernier, Killian Peier figure désormais parmi les sauteurs qui comptent.
Keystone

Aucun compétiteur ne l’ignore: le plus dur, c’est de confirmer. Killian Peier, sensationnel médaillé de bronze aux Mondiaux de Seefeld, le 23 février dernier sur le grand tremplin de Bergisel, le sait. Propulsé en une saison parmi les sauteurs à skis qui comptent, le Vaudois devra honorer des attentes accrues, à commencer par les siennes. «J’ai encore envie d’être meilleur, bien sûr, lance-t-il au bout du fil. Il ne s’agit surtout pas de se reposer sur les acquis, je veux continuer à travailler pour avancer.» Les prochains bonds, ce sera dans quinze jours à Wisla (Pologne), pour le début de la Coupe du monde.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.