Julien Wanders bat encore son record

AthlétismeAlors que Kipruto a pulvérisé le record du monde, à Valence le Genevois a battu pour la troisième fois celui d’Europe du 10 km.

julien Wanders a avalé les 10 bornes à une hallucinante moyenne de 2’43 par kilomètre.

julien Wanders a avalé les 10 bornes à une hallucinante moyenne de 2’43 par kilomètre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

27’13 sur 10 km! De tous les temps, seuls 14 hommes, tous africains, ont couru plus vite que le «Kenyan blanc» Julien Wanders sur la distance. Dimanche matin dans la fraîcheur (6 degrés) d’une ville de Valence en effervescence, le prodige genevois a réalisé une des plus grandes performances de l’histoire du sport suisse. Devant, l’extraterrestre Rhonex Kipruto, médaillé de bronze aux Mondiaux de Doha, a réussi la course de sa vie et s’est emparé du record du monde (26’24).

Départ en boulet de canon

Suite à un départ en boulet de canon, trois athlètes se sont rapidement retrouvés seuls en tête: les Kenyans Kipruto et Benard Kimeli et l’Helvète Julien Wanders, trois prodiges de 21, 22 et 23 ans seulement, emmenés par deux lièvres, contraints de jeter l’éponge peu avant le 4e kilomètre déjà. «Si on ne prend pas de risques, on n’a pas de résultat. J’ai essayé, mais c’était un peu trop vite pour moi aujourd’hui», souriait Wanders, troisième à l’arrivée, après avoir avalé les 10 bornes à une hallucinante moyenne de 2’43 par kilomètre. «2’38 au kilomètre, c’était impossible aujourd’hui. Mais à 2’45, j’étais super facile, ça promet pour mon prochain semi dans un mois. Ça pourrait être énorme.»

Un énorme Kipruto

Énorme, Kipruto l’est resté tout du long. Il a volé sur le bitume pour franchir l’arrivée en 26’24, heureux comme un gosse, au point de se rouler par terre. Record personnel battu de 22 secondes, record du monde écrasé de 14. «C’est incroyable, ce qu’il a fait là! Il nous a pris 300 m!» raconte Wanders. «C’est juste fou, le niveau qu’il a!» Suite à son départ ultrarapide (13’18 aux 5km), il a bouclé la deuxième moitié du parcours en 13’06. Contre le vent. Commentaire de Wanders, sourire en coin : «C’est très inspirant!»

Un bain de foule

Adulé par les amateurs de course à pied de toute l’Europe, Wanders s’est payé un bain de foule après l’arrivée auprès d’un public espagnol des plus enthousiastes. L’épreuve a également offert une incroyable course féminine avec trois athlètes chronométrées sous les 30 minutes, dont la vainqueur de la Course de l’Escalade 2019 Norah Jeruto (KEN), troisième en 29’51. Autre gros exploit helvétique : le Genevois Morgan Le Guen a abaissé son record à 28’55: 7e meilleur chrono suisse de tous les temps.

Alors que depuis plusieurs mois le nouveau modèle de chaussures Nike défraie la chronique, à tel point que tout le monde s’attend à une réaction de la part de la fédération mondiale, dimanche à Valence, les vainqueurs et leurs dauphins portaient tous des Adidas. Le nouveau recordman du monde y compris. De quoi alimenter un débat et une lutte commerciale sans précédents en athlétisme.

Créé: 12.01.2020, 22h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...