Passer au contenu principal

Imad Fattal en a assez que Genève soit le Poulidor du basket suisse

Le président des Lions ne se satisfait pas de la troisième victoire en SuperCup, obtenue face à des Fribourgeois qui avaient la tête ailleurs.

Vainqueurs de la SuperCup, les Genevois s’annoncent d’ores et déjà comme les principaux rivaux de Fribourg cette saison.
Vainqueurs de la SuperCup, les Genevois s’annoncent d’ores et déjà comme les principaux rivaux de Fribourg cette saison.
DR

Doubles tenants du titre, les Lions de Genève n’ont pas manqué l’occasion de garnir un peu plus leur vitrine en s’adjugeant le premier des quatre trophées mis en jeu par Swiss Basketball. Ils n’ont même pas eu besoin de rugir, à Yverdon, pour dominer des Fribourgeois qui se sont volontairement passés des services de Babacar Touré, Natan Jurkovitz et Timothy Derksen, annoncés blessés. Engagé en Coupe d’Europe dès demain en Slovaquie face au BK Inter Bratislava, dans le cadre du premier tour des qualifications pour la Ligue des champions, Olympic n’a pas voulu prendre le moindre risque.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.