Romain Loeffel: «Ce qui m’arrive est magnifique»

Hockey sur glaceInvité de dernière minute, le défenseur de Ge/Servette intégrera ce mardi soir l’équipe de Suisse, pour affronter la République tchèque.

Romain Loeffel, repêché par Glen Hanlon, fera ses débuts ce mardi soir avec l’équipe de Suisse.

Romain Loeffel, repêché par Glen Hanlon, fera ses débuts ce mardi soir avec l’équipe de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suisse est d’ores et déjà qualifiée pour les quarts de finale après le point égaré lundi par l’Autriche contre l’Allemagne. Sa dernière rencontre du tour de qualification contre la République tchèque (ce mardi soir à 20 h 15) ne sera donc qu’une occasion d’affiner les réglages avant que les choses très sérieuses ne débutent enfin, jeudi. Un ultime rendez-vous auquel prendra part Romain Loeffel, 25e et dernier joueur enregistré par Glen Hanlon à l’occasion de ces championnats du monde. Une vraie surprise puisque, il y a un peu plus d’une semaine, l’invité de dernière minute se prélassait encore sur le sable des Emirats (lire notre article).

Grosse déception

Le défenseur de Ge/Servette doit d’ailleurs commencer à adorer les nouvelles qui chamboulent son quotidien. Surtout celles qui semblent, a priori, mauvaises. Il y a quinze mois, le Neuchâtelois apprenait qu’il devait quitter Gottéron, le club où il avait fait ses débuts en ligue nationale, pour rejoindre Ge/Servette. Une obligation, acceptée à contrecœur à l’époque, qu’il ne regrette pas une seconde au vu des trajectoires empruntées par les deux clubs. Il y a tout juste deux semaines ensuite, le défenseur se voyait signifier par Glen Hanlon la fin de son rêve mondial. Avec le Biennois Gaëtan Haas, il était de dernier retranché de la délégation suisse. Cette grosse déception, Loeffel était allé la dissiper, avec son compagnon d’infortune, sous le soleil de Dubaï. Et aujourd’hui, il se prépare à affronter la République tchèque devant plus de 17 000 spectateurs. Sans avoir dû «subir» une première partie de championnat du monde plus que médiocre.

Avec deux de ses huit défenseurs hors jeu, Glen Hanlon s’est vu contraint de jouer une carte qui n’entrait pourtant pas en ligne de compte quelques jours plus tôt. «A Dubaï, rigole Loeffel, on avait même évoqué cette hypothèse avec Gaëtan en voyant les blessures de Kukan puis de Du Bois. Et peu après, Hanlon m’a demandé de rejoindre l’équipe.» Mais, au moment de poser ses patins à Prague, mardi dernier, le Neuchâtelois était encore loin d’imaginer griffer la glace ailleurs qu’à l’entraînement. Le forfait définitif de Kukan a donc forcé Hanlon à assurer ses arrières en préférant Loeffel à Scherwey. «Cette nouvelle me fait bien entendu très plaisir mais il ne faut pas non plus attendre des miracles de moi, explique-t-il. Je sais que le coach espère que je sois en mesure d’apporter un plus en supériorité numérique en tirant le plus souvent possible sur la cage adverse. Mais pour que cela soit efficace, il faudra aussi que certains se sacrifient en allant gêner le gardien.»

Prêt à relever le défi

Dans le dispositif de Hanlon, Loeffel devrait figurer, dans un premier temps, au moins, comme 7e défenseur. Pour épauler Mark Streit sur la deuxième paire de défense lorsque la Suisse évoluera avec un homme de plus sur la glace. «J’ai déjà joué avec Mark en préparation et cela s’était bien passé. Maintenant, la seule chose que je peux garantir, c’est d’amener une nouvelle énergie. Pour le reste, je me sens plutôt bien malgré ma semaine de vacances. Physiquement, je pense avoir fait le nécessaire depuis mon arrivée ici. Je devrais être prêt même si, je pense, il y aura probablement un peu de stress au moment d’entrer sur la glace contre Jagr et Cie.»

Au moment de rejoindre le vestiaire, Romain Loeffel lance encore: «Ce qui m’arrive est magnifique. Je ne sais pas combien de joueurs ont déjà vécu de genre d’aventures…» Espérons pour lui qu’elle se terminera bien. Et surtout le plus tard possible. (TDG)

Créé: 11.05.2015, 21h53

Articles en relation

Romain Loeffel: «C’était vraiment décevant de ne pas faire partie de cette équipe de Suisse»

Hockey sur la glace Après avoir passé une semaine de vacances à Dubaï avec Gaëtan Haas, le défenseur servettien a été rappelé par Glen Hanlon pour pallier, aux Mondiaux de Prague, la blessure de Félicien Du Bois. Au cas où un nouveau défenseur devait se retrouver sur la touche... Plus...

Même fessée par le Canada, la Suisse ne ratera pas son quart

Hockey sur glace Seul un vrai miracle autrichien peut empêcher l’équipe de Glen Hanlon de se qualifier pour la suite des Mondiaux. Plus...

La Suisse s'incline sur le fil face à la Suède

Hockey sur glace Combative et inspirée, l'équipe de Glen Hanlon a poussé, samedi soir, les Suédois jusqu'à la prolongation. Plus...

«Je voulais me protéger du puck»

Hockey sur glace Auteur de l'égalisation face à la Suède, Simon Bodemann raconte comme il a marqué un but un peu étrange. Plus...

A Prague, les supporters suisses sont déçus mais confiants

Hockey sur glace A quelques heures d'une rencontre décisive face à la Lettonie, l'optimisme est quand même de rigueur dans le camp helvétique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...