Passer au contenu principal

Hockey sur glace«Roger Chappot, c'était le Crosby de l'époque»

Arbitre en National League, Steve Dreyfus a bien connu l'ex-international vaudois, ami de son grand-père. Il en parle avec émotions.

Roger Chappot, deuxième en partant de la gauche sur la photo.
Roger Chappot, deuxième en partant de la gauche sur la photo.
Archives, Keystone

Arbitre de ligne en National League, Steve Dreyfus a bien connu Roger Chappot, décédé ce mardi à l'âge de 79 ans. C'est à Villars, que ce Lausannois de 27 ans avait eu l'honneur de partager sa passion et le verre de l'amitié. «Il était proche de mon grand-père, Claude Chamot, qui avait pratiquement le même nom que lui, explique le directeur de jeu. Et ironie du sort, il est aussi parti la semaine dernière, victime du coronavirus.»

Avec ces deux amis octogénaires, des légendes, Steve Dreyfus avait eu le bonheur de suivre des matches en leur compagnie, que ce soit des juniors ou en première ligue, où avait aussi évolué son oncle, Jacques Chamot, ex-joueur du LHC. «Je me souviens de quelqu'un de discret et de très humble par rapport à ce qu'il avait vécu sur la glace, une carrière impressionnante dont des Jeux olympiques de 1964 à Innsbruck. C'était un grand monsieur très humble, un monument qui s'en va.»

L'international, qui comptait 101 sélections, avait aussi porté le tricot grenat de GE Servette entre 1966 et 1971 avant de remporter deux titres de champion avec le club vaudois.

Steve Dreyfus se rappelle qu'il avait huit ans la première fois qu'il l'avait croisé dans la station villardoue. «A ce qu'on m'a dit, il faisait partie des meilleurs en Suisse, que c'était un peu le Crosby de l'époque.» Une autre époque, bien sûr, mais qui a marqué toute une génération de hockeyeurs.

Christian Maillard

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.