Passer au contenu principal

Elvis Merzlikins: «J’ai eu peur de tout perdre»

Après les doutes, l’état de grâce. L’ex-Luganais, propulsé gardien No 1 de Columbus, aligne les prouesses en NHL.

Elvis Merzlikins: «Je ne sais pas où se situent mes limites.»
Elvis Merzlikins: «Je ne sais pas où se situent mes limites.»
GETTY IMAGES

L’image est devenue culte. Quand il mène les Blue Jackets de Columbus à la victoire dans le championnat de NHL, Elvis Merzlikins (25 ans) bondit tel un diablotin de sa cage et se projette dans les bras d’un coéquipier. Depuis cinq semaines, le Letton à licence suisse ne cesse de répéter une scène qui crée à chaque fois le buzz sur les réseaux sociaux et est relayée dans les highlights à la télévision. Depuis le 29 décembre 2019, la fiche de l’ex-cerbère d’un HC Lugano qui souffre de son départ pour l’Amérique du Nord confine au surnaturel: treize matches, onze victoires, quatre blanchissages, 95,4% d’arrêts.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.