Lausanne s'est incliné face à Langnau

HockeyUn seul but a permis à Langnau de remporter le match l'opposant aux Vaudois, jeudi soir.

L'attaquant de Langnau, Thomas Nüssli, marque son penalty.

L'attaquant de Langnau, Thomas Nüssli, marque son penalty. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En match avancé de la 40e journée de National League, Lausanne a été battu 1-0 tab à Malley par Langnau. Une très mauvaise opération en vue de la 8e place convoitée par les Vaudois.

Samedi dernier, le LHC avait secoué Kloten 9-3. Face au dispositif défensif prôné par l'entraîneur des Tigers Heinz Ehlers, même le plus acharné des supporters vaudois n'aurait osé tabler sur un nouveau feu d'artifice. Le premier tiers n'a d'ailleurs pas manqué de confirmer ce sentiment. Benjamin Antonietti a obtenu la première occasion pour ses couleurs à la 5e lorsqu'il s'est présenté seul devant Ciaccio, mais le gardien emmentalois a eu le dernier mot. En face, Sandro Zurkirchen a dû s'employer à la 10e pour maintenir les deux équipes à égalité.

Pas de cadeaux

Après 40 minutes de jeu, Lausanne aurait sans doute mérité de rentrer aux vestiaires avec un but d'avance. Seulement Langnau n'est pas une formation connue pour faire des cadeaux. En gros, il faut aller chercher son succès. Et même sans Koistinen, parti en Allemagne, ni Yannick Blaser, suspendu, la défense bernoise demeure un bloc compact extrêmement difficile à bouger. Lausanne avait les moyens de passer l'épaule. A la 59e, le meilleur buteur de National League Nicklas Danielsson a eu le 1-0 sur sa palette, mais le Suédois a trouvé sur sa route l'excellent Damiano Ciaccio.

L'histoire s'est répétée en prolongation avec une équipe lausannoise décidée, mais d'une maladresse chronique et des Emmentalois limités, mais fidèles à leur système. Incapables de cadrer, les Vaudois ont donc dû se soumettre à une séance de tirs aux buts. Et là, seuls Nüssli et Neukom ont pu tromper la vigilance de Zurkirchen.

Perte de deux points

Seule bonne nouvelle du côté des Lions, le retour du capitaine John Gobbi. Eloigné des patinoires depuis plusieurs semaines en raison d'une commotion contractée le 24 octobre contre Davos, le Léventin a évolué en tant que septième défenseur.

Au classement, Lausanne perd deux points. Avec 50 unités, les joueurs de Sarault sont à quatre longueurs de Fribourg qui compte un match en moins. Le déplacement à Ambri dimanche devrait logiquement constituer la dernière chance des Lausannois si ces derniers veulent aller en play-off.

Lausanne - Langnau Tigers 0-1 tab (0-0 0-0 0-0 0-1) 5896 spectateurs. Arbitres: Koch/Massy, Abegglen/Gnemmi. Tirs aux buts: Elo, -. Danielsson, -; Thuresson, -. Jeffrey, -; Gagnon, -. Junland, -; Nüssli, 0-1. Vermin, -; Neukom, 0-2. Pénalités: 1 x 2' contre Lausanne, 3 x 2' contre Langnau. PostFinance Topscorers: Jeffrey; Elo. Lausanne: Zurkirchen; Junland, Borlat; Genazzi, Frick; Nodari, Fischer; Gobbi; In-Albon, Jeffrey, Danielsson; Antonietti, Vermin, Pesonen; Zangger, Froidevaux, Herren; Conz, Miéville, Kneubuehler. Langnau: Ciaccio; Seydoux, Zryd; Randegger, Huguenin; Lardi, Erni; Thuresson, Gagnon, Dostoinov; Elo, Albrecht, Nüssli; Kuonen, Pascal Berger, Neukom; Nils Berger, Gustafsson, Himelfarb; Gerber Notes: Lausanne sans Ryser, Trutmann, Walsky (blessés), Gernat (surnuméraire) ni Schelling (suspendu), Langnau sans Erkinjuntti, Stettler, Peter (blessés), Blaser (suspendu), Haas ni Rüegsegger (surnuméraires). (ats/nxp)

Créé: 11.01.2018, 22h11

«On a joué un très bon match»

Incapable de tromper un très bon Damiano Ciaccio, Lausanne a vu Langnau repartir de Malley avec deux points grâce à un succès 1-0 tab. Dans le camp vaudois, le coach Yves Sarault ne dramatise pas.

«Je pense qu'on a joué un très bon match, a lancé le coach vaudois. On savait que c'était une équipe qui jouait bien défensivement. On s'est créé beaucoup de chances de marquer et le gardien a été très bon de l'autre côté. On n'a pas su capitaliser mais je suis assez satisfait du match. C'est une de ces soirées où le puck n'est pas rentré. Seulement ce n'est pas par manque de combativité ou de ne pas avoir envie de se faire mal. On est allé devant le but chercher les retours de lancer, mais ça n'a pas tourné pour nous ce soir.»

Positif envers ses joueurs, le Canadien a tenu à extraire le bon de cette défaite où le LHC est demeuré muet: «On a bien commencé avec de belles transversales, mais on n'a pas cadré. On a vite vu que c'était un de ces soirs où le puck n'allait pas dans notre sens.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

En droit suisse, un homme ne peut être violé
Plus...