Lausanne joue à qui perd gagne

Hockey sur glaceBattus 4 à 1 aux Vernets, les Vaudois joueront malgré tout les play-off, grâce à Fribourg...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qui perd... gagne! Battus à Genève pour la cinquième fois de la saison par les Servettiens, les Vaudois ont malgré tout levé les bras, qualifiés pour les play-off, grâce à Fribourg Gottéron qui a piqué un point aux Bernois dans la capitale...

Après la révolution de palais, du côté de Malley, la veille, le derby du Lac s’est déroulé, ce vendredi à Genève, à huis-clos, avec cette psychose du virus, celui de la peur, qui tue toutes les émotions. Une première depuis 2002 où cela était déjà arrivé au Tessin mais pour d’autres raisons que sanitaires. Dans cette drôle d’ambiance, où le bruit du puck n’a jamais été aussi criard et les recommandations des coaches si perceptibles, rien n’a changé entre les deux équipes. Qu’il y ait du monde ou pas, comme ce fut le cas lors du dernier affrontement, ce sont les Genevois qui ont dominé, le classement ne trompe pas.

Craig Mac Tavish, qui a remplacé Ville Peltonen jeudi soir, n’avait pas de baguette magique pour redonner une âme et un système de jeu aussi vite à ses joueurs. En plus, cette fois-ci, Tobias Stephan, qui avait tout arrêté fin janvier, a capitulé à deux reprises lors du premier tiers. La première fois après 1’27’’ de jeu, grâce à un tir de Jonathan Mercier avant que Noah Rod (15e) n’exploite un service du même Mercier en power-play.

Descloux a fait ce qu'il fallait

Si le nouvel entraîneur des Vaudois avaient brassé toutes ses lignes, en défense et en attaque, il a fallu un petit temps d'adaptation aux visiteurs. Les Vaudois ont réduit le score au début du second tiers après une merveille de tir du Russe Vadim Pereskokov à la 24e. Cette réussite a redonné des couleurs à des Lausannois plus entreprenants à mi-match, donnant un peu de travail à un Gauthier Descloux impeccable.

Alors que les Lausannois ont tenté de revenir dans l’ultime tiers, notamment en supériorité numérique, Gauthier Descloux a effectué les arrêts qu’il fallait pour garder son équipe dans le match. Mais c’est finalement Tim Traber qui a permis aux Genevois d'inscrire le troisième but, à la 50e, offrant un power-play à ses anciens coéquipiers. C’est Roger Karrer qui a trompé une troisième fois un Tobias Stephan très nerveux avant que le jeune Petr Cajka n’inscrive son premier but en National League dans la cage vide.

Mais c’est à Berne que la bonne nouvelle est tombée. Comme les joueurs de la capitale n’ont pas réussi à rafler la mise, Lausanne HC n’a plus besoin de ce tout petit point. Il est qualifié pour les play-off.

Gebève-Servette, s’en va ce samedi à Fribourg avec l’ambition de ravir la troisième place à Davos, battu ce vendredi à Ambri.

Christian Maillard, Genève


Ge/Servette - Lausanne 4-1 (2-0 0-1 2-0)

Les Vernets, huis clos.

Arbitres: MM. Urban, Mollard; Progin, Ambrosetti.

Buts: 2e Mercier (Maurer) 1-0, 15e Rod (Mercier/4c5) 2-0, 24e Pereskokov 2-1, 51e Karrer (Tömmernes, Kast/5c4) 3-1, 58e Cajka (cage vide) 4-1.

Ge/Servette: Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Le Coultre; Völlmin, Mercier; Smons; Caron, Richard, Rod; Miranda, Winnik, Patry; Fritsche, Kast, Cajka; Wick, Berthon, Douay. Entraîneur: Emond.

Lausanne: Stephan; Nodari, Lindbohm; Grossmann, Genazzi; Heldner, Frick; Oejdemark; Pereskokov, Jeffrey, Kenins; Herren, Jooris, Vermin; Grenier, Bertschy, Moy; Antonietti, Froidevaux, Traber; Leone. Entraîneur: MacTavish.

Pénalités: 4x2’ contre Ge/Servette; 6x2’ contre Lausanne.

Notes: Ge/Servette sans Wingels, Maillard, Fehr, Smirnovs, Riat, Maurer ni Bozon (blessés). Lausanne sans Holm, Emmerton ni Almond (blessés).

Créé: 28.02.2020, 22h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...