Passer au contenu principal

Haute intensité dans la durée, une nécessité pour Servette

Rencontre avec Mathieu Degrange, le préparateur physique des Grenat, avant le déplacement à Lucerne.

Le travail effectué avec Mathieu Degrange (au centre) a tenu une part importante dans la victoire de Servette face à YB.
Le travail effectué avec Mathieu Degrange (au centre) a tenu une part importante dans la victoire de Servette face à YB.
ERIC LAFARGUE

À l’époque, le visage grave, l’entraîneur comptait les tours de terrain. Les ballons étaient amassés dans le rond central, ils n’étaient que la récompense de ce que l’on appelait le travail foncier, pour tromper l’ennui. Le ballon aujourd’hui est au cœur des exercices, rien ne se fait sans lui, ou presque, sur le terrain. Le mode de préparation a évolué, le physique est lié à la technique en mouvement dans un mariage logique. Comme toutes les équipes professionnelles, Servette le sait bien: la place accordée au préparateur physique moderne est importante, complémentaire surtout au travail décidé par l’entraîneur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.