Passer au contenu principal

Strawson: «Il faudra bien assumer un manque à gagner très important»

Le président de Ge/Servette fait le point après une saison qui était, pour lui, exceptionnelle avant l’arrivée du coronavirus. L'arrivée de Linus Omark est envisagée.

Laurent Strawson: «Nous prendrons les mesures qui s’imposent une fois que nous aurons tous les paramètres en main.»
Laurent Strawson: «Nous prendrons les mesures qui s’imposent une fois que nous aurons tous les paramètres en main.»
GEORGES CABRERA

Avec des «si», peut-être bien que Ge/Servette, si audacieux et enthousiasmant sur la glace tout au long du tour préliminaire, serait allé au bout de son rêve, que ces Grenat si insouciants auraient mis leur pari dans une bouteille de champagne. On ne le saura finalement jamais, le mousseux est resté au frais, avec un goût amer. Les Aigles n'ont pas eu l'occasion de reprendre leur envol alors qu’ils tournoyaient sur la glace. On leur a coupé les ailes avant, comme les sept autres prétendants au titre, qui visaient aussi le sommet d’une saison qui a laissé tout le monde au pied de l'ascension. Comment savourer un plat froid sans la saveur des play-off, sans cette compétition si spéciale, qui transforme un joueur en guerrier, un match en combat, un outsider en champion?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.