La patinoire du Trèfle-Blanc reprend des couleurs

Hockey sur glaceLe Conseil d’État genevois a rouvert une porte dans la direction des investisseurs.

L’espoir renaît du côté de Ge/Servette. Le projet de patinoire du Trèfle-Blanc verra-t-il le jour en 2021, comme espéré?

L’espoir renaît du côté de Ge/Servette. Le projet de patinoire du Trèfle-Blanc verra-t-il le jour en 2021, comme espéré? Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lire aussi l'éditorial: Trèfle-Blanc: enfin le bout du tunnel?


La nouvelle patinoire du Trèfle-Blanc, qu’on va finir par surnommer «l’Arlésienne», va-t-elle enfin voir le jour en 2021? Une réunion d’urgence, qu’on avait appelée celle de la dernière chance, s’est déroulée ce jeudi à l’Hôtel de Ville. Toute la République était du coup en ébullition après des articles qui laissaient augurer du pire: la mort à petit feu de Ge/Servette, lâché par tous ses bailleurs de fonds menaçant de claquer la porte!

Pourquoi tant de défiance?

Aujourd’hui, les autorités, sentant qu’il y avait le feu au lac, ont décidé d’aller dans la direction des responsables du groupe d’investisseurs. Les mêmes qui avaient remis au Conseil d’État, en octobre, un dossier qui prévoit un financement entièrement privé (plus de 300 millions, avec un apport de la moitié en fonds propres), sans appel d’offres. «Celui-ci entre en matière sur l’étude d’une telle proposition», stipule le communiqué. Comme cela s’est passé à Fribourg, à Bienne, à Zoug ou à Lausanne: il n’y a jamais eu de mise au concours pour la construction de leur patinoire. Alors que l’État genevois met régulièrement des terrains à disposition de privés pour élaborer des bâtiments ou des usines, pourquoi tant de défiance pour le Trèfle-Blanc?

Réunis ce jeudi à l’Hôtel de Ville, Anne Emery-Torracinta (responsable du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport) et présidente du comité de pilotage, et deux conseillers d’État – Serge Dal Busco (Département des finances) et Luc Barthassat (Département des transports, de l’énergie et de l’agriculture) – ont tous «réaffirmé la volonté forte de réaliser ce projet». Rendez-vous en décembre

Or, comme celui qui a été présenté est différent de celui d’origine, le dossier nécessite des éclaircissements de la part des investisseurs. Selon le communiqué, «le travail devra donc maintenant porter sur la viabilité financière et sur l’inscription du projet dans l’aménagement et la mobilité propre au périmètre de ce secteur, ainsi que son adéquation au cahier des charges spécifique d’une patinoire de compétition».

Une rencontre sera organisée tout prochainement, certainement encore en décembre (le plus tôt sera le mieux), entre les promoteurs du projet et les services compétents, afin de clarifier les différentes problématiques identifiées. Et surtout, définitivement asseoir les promoteurs du projet comme les seuls interlocuteurs de l’État.

Après avoir perdu assez de temps, les dirigeants de Ge/Servette ont accueilli cette décision avec beaucoup de satisfaction: «On se réjouit de pouvoir collaborer étroitement avec les autorités pour réaliser le meilleur projet possible pour le hockey de compétition à Genève et la ville.»

La nouvelle patinoire du Trèfle-Blanc reprend des couleurs. Il était temps…

(TDG)

Créé: 01.12.2017, 07h19

Articles en relation

Nouvelle patinoire: la réunion de la dernière chance a lieu jeudi

Hockey sur glace Si les investisseurs ne sont pas officiellement confirmés pour porter le projet, sans concours, ils quittent le navire… Plus...

Nouvelle patinoire: un projet privé à 300 millions!

Hockey sur glace Peter Gall, représentant des investisseurs, lève le voile en exclusivité sur le complexe qui doit être construit sur le site du Trèfle-Blanc. Financement, viabilité: il répond. Plus...

La nouvelle patinoire se fait attendre

Projet du Trèfle-Blanc Depuis la dernière réunion de septembre entre les autorités politiques et les investisseurs, c’est le calme plat. Le processus de vérification prend plus de temps que prévu. Les raisons. Plus...

La pression s'intensifie sur la future patinoire du Trèfle-Blanc

Aménagement Construire une??enceinte devient urgent. Mais le projet du Bachet-de-Pesay butte contre plusieurs obstacles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...