En Norvège, c’est Gauthier Descloux qui gardera la cage des Aigles

Hockey sur glaceLe jeune portier relaie Robert Mayer qui lui jouera samedi à Prague. Son entraîneur et l’équipe ont confiance en lui. Lui aussi!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est donc le jeune Gauthier Descloux (19 ans) qui défendra la cage des Aigles ce jeudi soir à Hamar dans une des patinoires olympiques des Jeux de Lillehammer. «Pour moi, il a le niveau de LNA», s’exclame son entraîneur Sébastien Beaulieu, impressionné par sa grosse progression et sa constance depuis cet été.

Le Québécois est convaincu que son protégé tiendra la baraque en Norvège «même si pour tout le monde il est difficile de parler de la performance d’un portier avant qu’elle n’arrive». Or, comme le précise encore l’ange des gardiens, «toute l’équipe a confiance en lui.» Lui aussi, d’ailleurs. L’international juniors qui avait brillamment relayé Robert Mayer en mars lors des play-off face à Lugano, est prêt à relever ce nouveau défi. «De toute manière, sourit le bon blond, je n’ai pas vraiment le choix. Il faut saisir les occasions dès qu’elles se présentent, à moi de faire le mieux possible. Et, surtout, d’aller chercher la victoire, c’est le plus important.

Après la première confrontation où vous perdez malgré une large domination, à quelle genre de partie vous attendez-vous?

– Je pense qu’on va de nouveau dominer la rencontre, comme samedi passé. Je n’aurai certainement pas beaucoup de shoots. Du coup, je vais devoir garder une concentration élevée pour que durant soixante minutes je permette à l’équipe de rester dans le match. Ou pour conserver l’avance que nous aurons sur notre adversaire...

Est-ce plus compliqué pour un gardien lorsque sa formation domine?

– C’est, en effet, un match différent. Ce qui est compliqué c’est de garder sa concentration et de rester chaud. A moi de faire le boulot, ce n’est pas impossible.

Votre entraîneur, Sébastien Beaulieu, dit que vous avez beaucoup travaillé cet été, que vous êtes prêts à jouer en LNA. Est-ce aussi votre avis?

– Oui, je me sens prêt à jouer en LNA, à gratter des matches. J’ai en effet réalisé des progrès cet été, mais c’est grâce à la structure BKP dirigée par Sébastien. On a travaillé le physique, continué à améliorer la technique mais aussi effectué des tests avec les yeux avec la société NeuroVision Consulting. Cela m’a été très bénéfique.

Dès le moment où Christophe Bays sera de retour de blessure, Ge/Servette possèdera alors trois bons portiers. Que va-t-il se passer?

– Pour l’instant je me concentre sur Genève-Servette. On verra bien les opportunités qui se présenteront quand Bobby (ndlr: Bays) reviendra. Dans la mesure où je serai engagé aux Mondiaux M20 à Noël, s’il arrive avant, il faudra que je dispute un maximum de rencontres. A voir où. Et si c’est après, je chercherai un prêt, une place à Genève ou ailleurs. (TDG)

Créé: 03.09.2015, 14h03

Articles en relation

Pour le grand Romain Chuard, plus c’est haut, plus c’est beau!

Hockey sur glace Le junior des Vernets, 19 ans et 198 cm, découvre le haut niveau. Il se défend plutôt bien en Ligue des champions. Plus...

L’attaquant des Aigles Gerber se plait bien à Genève

Hockey sur glace Les Servettiens affronteront Hamar jeudi soir. Plus...

Les Aigles accueillis comme des rois à Oslo

Hockey sur glace Les Servettiens, qui affronteront Hamar demain, se sont entraînés sur la patinoire d'un club de deuxième division. Plus...

Genève-Servette a pris froid dans le sauna des Vernets

Hockey sur glace: Ligue des champions Les Aigles n’ont jamais trouvé la solution pour battre le portier norvégien. Ils iront chercher la qualification jeudi à Hamar. Ou à Prague. Plus...

Daniel Vukovic: «Genève-Servette peut encore terminer premier de son groupe»

Hockey sur glace La défaite des Grenat, samedi soir face à Storhamar Hamar, n'a pas affecté le moral du défenseur des Vernets qui a déjà effectué son retour face aux Norvégiens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...