Noah Rod prolonge et reçoit le «C» de capitaine

Hockey sur glaceLe jeune ailier de 22 ans est le nouveau capitaine des Aigles. Il a signé un contrat jusqu'en 2024 et met ses rêves de NHL entre parenthèses.

Noah Rod veut disputer les Mondiaux.

Noah Rod veut disputer les Mondiaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a d’abord eu l’annonce de la fin de son contrat à San Jose, mardi soir. Puis, quelques heures plus tard, une nouvelle plus réjouissante: Ge/Servette a décidé d’en faire son capitaine tout en lui offrant un nouveau contrat jusqu’en 2024, soit deux saisons supplémentaires aux Vernets. Noah Rod est revenu sur ces vingt-quatre heures un peu folles.

Noah Rod, vous avez un peu de temps?
Oui, ça va. C’est un peu plus calme désormais (rires).

Peut-on écrire que vous avez tiré un trait sur la NHL?
Dans mon contrat, il y a toujours une clause si je veux partir. Mais l’idée, actuellement, c’est de me concentrer sur Genève. C’est pourquoi j’ai signé une nouvelle entente et accepté de prendre ce rôle de capitaine. En jouant en Suisse, j’aurai l’occasion de progresser et de disputer des championnats du monde.

La AHL ne vous inspirait pas?
San Jose voulait absolument que je joue en AHL et cela ne figurait pas dans mes plans. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre un terme à notre entente. Vous savez, pour que cela fonctionne bien là-bas, il y a plusieurs choses qui rentrent en ligne de compte. Et le timing en est une. Mes projets et les leurs ne pouvaient pas cohabiter et nous avons pris cette décision. Ce n’était probablement pas la bonne organisation pour moi. C’est pourquoi je leur ai demandé de me rendre ma liberté en me faisant devenir agent libre.

Avez-vous eu l’impression de n’avoir jamais eu votre chance là-bas?
En 2017, je suis parti durant trois mois et demi en Californie. J’ai joué quatre matches et ai raté le championnat du monde à Paris. J’ai été un peu frustré par cette expérience. Désormais, je suis libre de m’engager avec n’importe quelle équipe. Mais actuellement, mon focus est sur le GSHC. Je sais que le chemin vers la NHL est peut-être plus dur et plus long, mais ça me donne une motivation supplémentaire. À moi d’être bon si je veux signer un contrat un jour uniquement en NHL et non à deux volets AHL/NHL.

Êtes-vous déçu?
Non car des choses cools m’attendent en Suisse. Après la dernière saison compliquée que nous venons de vivre, j’ai l’impression qu’un nouveau cycle se lance.

Créé: 18.07.2018, 14h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.