GSHC: Picard suspendu un match suite à sa charge contre Fritsche

Demi-finale des play-offLe juge unique Reto Steinmann a ouvert une enquête suite à une action de la mi-match de jeudi soir aux Vernets. Il ne jouera pas samedi à Zurich.

Coup dur pour les Aigles, Alexandre Picard ne jouera pas à Zurich samedi pour l'acte V de la demi-finale.

Coup dur pour les Aigles, Alexandre Picard ne jouera pas à Zurich samedi pour l'acte V de la demi-finale. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite à sa charge contre Dan Fritsche (nez cassé, il avait toutefois terminé la rencontre hier soir), Alexandre Picard est suspendu un match à titre provisoire par le juge unique Reto Steinmann qui a ouvert une enquête suite à cette action de la mi-match que les arbitres avait jugée licite.

Le Québécois sera donc absent demain soir à Zurich, en attendant la décision définitive du juge unique.

Développement suit... (TDG)

Créé: 04.04.2014, 11h38

Articles en relation

Supporters du GSHC aux Vernets: plus que jamais «Tous ensemble»

Genève Dans leur chaudron, les Aigles ont pu compter sur le soutien sans faille de leurs fans. Reportage. Plus...

Quand il hausse le ton, ce Ge/Servette met Zurich dans ses petits patins

Hockey sur glace Agressifs, disciplinés, inspirés, les Aigles ont égalisé dans la série avec la manière (victoire 4-2). Ils tenteront de faire le break samedi soir. Plus...

Ge/Servette s'impose 4-2 face aux Zurich Lions

Hockey sur glace Les Aigles remportent l'acte IV de la demi-finale des play-off jeudi soir aux Vernets et reviennent à deux partout dans la série. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Ukrainiens se choisissent un humoriste comme président
Plus...