Goran Bezina déjà de retour sur la glace

Hockey sur glaceOn craignait une fin de carrière pour le Valaisan, mais c'est méconnaître ce roc prêt à transmettre son expérience.

Goran Bezina n'exclut pas de continuer à porter le maillot du HC Sierre.

Goran Bezina n'exclut pas de continuer à porter le maillot du HC Sierre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est vrai que dans sa carrière, il en a vu d’autres, joué notamment avec un tibia fissuré ou d’autres gros bobos quand il portait le tricot de Ge/Servette. Mais voilà déjà une dizaine de jours que Goran Bezina est de retour sur la glace. Le défenseur valaisan du HC Sierre, victime d’une déchirure du ligament latéral interne de son genou gauche, fin décembre au Tessin contre les Ticino Rockets, n’est pas un hockeyeur comme les autres.

Le vétéran (39 ans) va normalement déjà renouer avec la compétition, juste après la pause de l’équipe nationale, soit le 11 février à Graben contre Zoug Académy. «Comme je n’ai pas eu besoin d’une opération, je vais pouvoir disputer les play-out avec mon équipe.» Dans sa voix, il y a des regrets, ceux de s’être blessé au mauvais moment, quand sa formation aurait eu besoin de lui pour accrocher le bon wagon.

Un an de plus?

Goran Bezina, qui se plaît dans ce vestiaire avec ces mômes, n’exclut pas d’ailleurs de poursuivre son aventure une année de plus, comme il l’avait déjà annoncé début janvier au «Matin». Le roc sierrois en a déjà touché un mot à ses dirigeants. «Je dois désormais voir avec ceux de Ge/Servette s’il est compatible que je continue à jouer, car j’ai du plaisir tout en effectuant un travail de dépisteur pour eux, explique l’ex-international. Ou alors ils me proposent un job à plein temps et à ce moment là je raccrocherai mes patins.» Pour l’instant, il n’y a toujours rien de concret.

Impressionné par GE Servette

Le No 57, qui a envie de travailler avec son ancien club, est impressionné par la saison des Grenat. «J’ai vu de nombreux matches des Servettiens à la télé, ils présentent du bon hockey, c’est sympa à voir, apprécie Goran Bezina. Il y a de bons gardiens, d’excellents étrangers et des jeunes de qualité comme LeCoultre, Miranda et Smirnovs, qui ont pris leurs responsabilités. Pat Emond a vraiment fait du très bon boulot en réussissant une bonne alchimie entre les anciens et les juniors, tout le monde a du plaisir à jouer.»

Il n’y a aucune amertume dans les propos de ce guerrier qui a su tourner la page. «Moi aussi j’ai eu de belles années, maintenant il faut laisser la place à la relève.» Le Valaisan est désormais prêt à rejoindre le staff des Vernets pour aller chercher ce titre avec lequel il avait flirté en 2008 et 2010, en finale des play-off contre Zurich et Berne. «J’ai envie d’amener mon expérience pour faire avancer le club», renchérit ce personnage hors du commun, qui a plus de 877 matches de National League derrière lui. C’est dire s’il a vu du pays dans sa carrière...

Christian Maillard

Créé: 31.01.2020, 14h34

Articles en relation

Grosse blessure et fin de carrière pour Goran Bezina?

Hockey sur glace Le défenseur du HC Sierre (39 ans) souffre d’une déchirure du ligament latéral interne du genou gauche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...