Ge/Servette perd Winnik, Berthon et Rod

Hockey sur glaceLe match à Ambri a tourné au cauchemar pour les Genevois, une fois encore frappé par les blessures.

Eliot Berthon a été sévèrement touché au visage en fin de premier tiers.

Eliot Berthon a été sévèrement touché au visage en fin de premier tiers. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Zéro but, un point, trois blessés. Voilà le sombre bilan du déplacement de Ge/Servette à Ambri. Au-delà de la défaite dans la prolongation (1-0, but de Kubalik) c'est surtout le bilan médical qui fait mal dans le camp genevois qui a perdu trois joueurs au combat.

Pour deux des victimes du soir, le verdict n'est pas réjouissant. Plaqué contre la bande en fin de première période, Eliot Berthon a perdu connaissance sur le coup. Il s'en tire avec huit points de suture et sans doute une commotion. Comme le veut l'usage, le corps médical attendra 24 heures au moins avant de se prononcer. Egalement étendu lors de ce premier tiers temps, Noah Rod a lui aussi terminé son match au vestiaire. Le capitaine, a heurté la glace en tombant après avoir évité une grosse charge d'un Léventin. Comme pour Berthon, il y a suspicion de commotion.

Comme si cela ne suffisait pas, Chris McSorley doit déplorer la perte de son meilleur joueur du moment, Daniel Winnik. A quelques secondes du coup de sirène final, le Canadien a été touché par un puck au visage. D'après premières informations recueillies sur le parking de la Valascia auprès des coachs, l'attaquant soufre d'une fracture de l'orbite. Un coup très dur pour une équipe qui doit être en train d'établir un record mondial du nombre de blessés sur une saison. L'infirmerie qui commençait à se vider refait le plein. Rod, Berthon et Winnik rejoignent Bouma, Romy, Douay, Rubin, Vukovic et Skille,

Créé: 09.02.2019, 23h43

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...