Genève-Servette, zéro but, un point et trois blessés

Hockey sur glaceLe déplacement de samedi au Tessin a tourné au cauchemar pour les Aigles, battus 1-0 dans la prolongation.

Robert Mayer a conservé sa cage vierge durant tout le temps réglementaire. Insuffisant pour les Aigles.

Robert Mayer a conservé sa cage vierge durant tout le temps réglementaire. Insuffisant pour les Aigles. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quel drôle de match. Ce n’est pas tous les soirs que deux équipes atteignent la fin du temps réglementaire sur le score de zéro à zéro. C’est pourtant l’exploit réussi samedi soir par Ambri et Genève-Servette au terme d’un duel qui aura surtout valu par son improbable suspense et par la performance remarquable des deux gardiens, Benjamin Conz et Robert Mayer. Longtemps bloqué pendant le temps réglementaire, le match a basculé dès le premier shift de la prolongation. Après 17 secondes, l’inévitable Kubalik a offert le 2e point à son équipe.

Genève-Servette repart donc avec la gueule de bois et au vu de sa prestation, les Genevois peuvent s’estimer mal payés. Car il y a encore un peu d’énergie dans le camp «grenat». Et c’est déjà ça. Les Aigles ont été nettement moins naïfs que 24 heures plus tôt face à Langnau. Il faut donner ce crédit à Chris McSorley qui a su, pour le coup, remobiliser ses joueurs autour d’un plan de jeu. Du GSHC à l’ancienne, serait-on tenté de dire. Avec une prise de risque minimum et un engagement physique de tous les instants.

Avec un visiteur frileux et un hôte très prudent lui aussi. Le spectacle n’a pas été grandiose. Il faut croire que Luca Cereda avait bien analysé les dernières sorties des Aigles, toutes empreintes d’une naïveté défensive assez folle. Le coach léventin imaginait que les Servettiens allaient une fois encore lui offrir des boulevards dans l’axe. C’est sans doute ce qui explique l’attentisme des Biancoblu, qui ont mis bien du temps à réchauffer la Valascia.

Genève-Servette a sans doute hérité des meilleures occasions mais il s’est heurté un un Benjamin Conz une fois encore irréprochable. De quoi donner bien des regrets à des joueurs qui se retrouvent désormais dans une situation très délicate. Scotchés à la 10e place après ce week-end à un point, les Aigles ont de plus perdu deux hommes en route. Noah Rod et Eliot Berthon, tous deux touchés à la tête. Ils ont même été rejoint en toute fin de match par Daniel Winnik, touché au visage par un puck. Quand on perd davantage de joueurs que l’on marque de buts, il est bien compliqué de trouver le moindre point positif d’un voyage à Ambri.

Dostoinov fait gagner Langnau

Dans un passionnant chassé-croisé entre les surprenants SCL Tigers, 3es du classement, et le décevant HC Davos, pénultième de National League, ce sont les Emmentalois qui ont eu le dernier mot. L’équipe dirigée par Heinz Ehlers a toutefois dû attendre le temps additionnel pour passer l’épaule. Après 24 secondes de prolongation, Alexei Dostoinov a trouvé la faille pour permettre aux Tigres de s’imposer 5-4 ap. Les visiteurs avaient pourtant mené trois fois au score, avant de se faire dépasser. L’égalisation à 4-4 de Perttu Lindgren en toute fin de match n’a finalement apporté qu’un point aux Grisons.

A Zoug, les hommes entraînés par Dan Tangnes sont restés dans le sillage du leader Berne, vainqueur 2-4 à Bienne, en dominant les ZSC Lions 3-0. Grâce notamment à deux buts en supériorité numérique de Brian Flynn, les Zougois se maintiennent à la deuxième place du classement, à deux points du CP Berne.

Ambri-Piotta-GE-Servette 1-0 (0-0 0-0 0-0) Valascia. 5359 spectateurs. Arbitres: MM. Stricker et Müller; Castelli/Cattaneo. But: 61e Kubalik Ambri: Conz; Plastino, NGoy; Fischer, Guerra; Fora, Jelovac; Moor; Zwerger, Müller, Kubalik; Rohrbach, D’Agostini, Hofer; Trisconi, Kostner, Bianchi; Kneubhueler, Goi, Lauper; Mazzolini. Entraîneur: L. Cereda GE-Servette: Mayer; Jacquemet, Tömmernes; Mercier, Dufner; Völlmin, Bezina; Antonietti, Martinsson; Fristche, Berthon, Simek; Wick, Almond, Rod; Wingels, Richard, Winnik; Riat, Kast, Maillard. Entraîneur C. McSorley. Pénalités: 5x2’ contre Ambri. 3x2’ contre GE-Servette Notes: Ambri sans Kienzle, Dotti, Novotny, Lerg, Incir ni Pinana (blessés). GE-Serrvette sans Bouma, Skille, Rubin, Vukovic, Douay, Romy (blessés), Fransson(malade) ni Bozon (suspendu).

Créé: 09.02.2019, 22h32

Articles en relation

Ge/Servette reçoit la leçon et s’enfonce

Hockey sur glace Langnau a fait tout juste aux Vernets. Les Aigles, eux, plongent au 10e rang et auront bien du mal à se qualifier pour les play-off. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...