Genève-Servette et Sierre réduisent leur collaboration

Hockey sur glaceAprès deux ans de partenariat avec les Aigles, le club valaisan de Swiss League aspire à voler un peu plus de ses propres ailes.

Sierre ne pouvait plus offrir les perspectives de développement souhaitées par Genève-Servette pour le gardien Stéphane Charlin.

Sierre ne pouvait plus offrir les perspectives de développement souhaitées par Genève-Servette pour le gardien Stéphane Charlin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève-Servette l’a communiqué vendredi: il a prêté deux jeunes joueurs (le gardien Stéphane Charlin et l’attaquant Jesse Tanner) au HC La Chaux-de-Fonds pour la saison 2020-2021.

L’annonce a naturellement généré une interrogation dans le microcosme du hockey romand: est-ce à dire que l’accord de collaboration entre les Aigles et Sierre (Swiss League) en vigueur depuis deux ans est devenu caduc?

Pour mémoire, le club des Vernets avait indirectement contribué à la promotion en deuxième division des Sierrois en 2018-2019 en lui cédant plusieurs éléments qui s’étaient avérés déterminants.

Il avait également apporté un zeste de profondeur à l’équipe de Graben en 2019-2020 en lui mettant à disposition, sur des bases régulière et irrégulière, de jeunes joueurs dotés de talent et en quête de temps de jeu dans une catégorie d'un niveau intéressant.

Pas de clause d’exclusivité

«C’est un excellent accord gagnant-gagnant, explique Christophe Fellay, directeur sportif du HC Sierre. Jusqu’ici, les jeunes Genevois ont pu obtenir de l’expérience dans une ligue d’hommes et nous avons pu bénéficier de leur précieux apport pour recevoir de la profondeur.» Aujourd’hui, les Valaisans du centre sont toujours en relation d’affaires avec Genève-Servette avec qui ils ont un contrat de collaboration pour les deux prochains exercices. Mais, après pris leurs marques en 2e division, ils ont appris à voler de leurs propres ailes. Le départ de l’international M20 Stéphane Charlin (neuf matches avec Sierre, trois avec Genève-Servette la saison dernière) s’inscrit dans cette tendance. «Lorsque nous avons prolongé de trois ans le contrat de notre portier Remo Giovannini, il était clair que nous n’étions pas en mesure d’offrir un temps de jeu suffisant pour que Stéphane Charlin puisse poursuivre son développement de manière idoine», reprend Christophe Fellay.

Alors que les détails de la convention 2020-2021 entre les Genevois et les Sierrois est en phase de discussion, il apparaît d’ores et déjà clair que le document ne mentionnera pas un nombre défini de joueurs appelés à prendre la direction de Graben. «L’ossature de notre équipe est presque constituée (ndlr: Goran Bezina devrait en faire partie), enchaîne le directeur sportif du HCS. Les Genevois qui viendront chez nous n’auront pas une place garantie.» L’accord entre les deux formations ne comporte d’ailleurs pas de clause d’exclusivité.

D’où le fait que les Aigles se tournent désormais vers d’autres clubs de Swiss League pour placer des talents en quête de maturité et d’expérience dans une ligue d’adultes.

Emmanuel Favre

Créé: 22.03.2020, 21h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...