Genève-Servette II va jouer dans la cour des grands

Hockey sur glace La formation de 1re ligue accueille Biasca, ce mardi aux Vernets, en 16es de finale de la Coupe de Suisse.

Thurel Kast est prêt à défier Biasca (Swiss League).

Thurel Kast est prêt à défier Biasca (Swiss League). Image: PIERRE MAILLARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Genève-Servette II va jouer dans la cour des grands. A l’occasion des 16es de finale de la Coupe de Suisse, la formation de 1re ligue aura l’honneur, ce mardi soir (20 h 15), d’évoluer aux Vernets, dans le nid des Aigles, afin d’y affronter les Ticino Rockets, pensionnaires de Swiss League (ex-LNB). Deux ligues d’écart séparent les Grenat des Tessinois.

Dans le camp genevois, qui dispute normalement ses matches sur la glace de la patinoire couverte extérieure, l’excitation monte et est grande autour de cette rencontre. «C’est vrai que nous n’avons pas l’habitude de jouer des parties avec autant d’enjeux, déclare Thurel Kast, le petit frère de Tim, ex-attaquant de Ge/Servette parti à Zoug. Nous sommes très impatients à l’idée de défier une formation de Swiss League. Cette qualification, nous étions allés la chercher avec nos tripes à Sierre en fin de saison passée. Nous étions censés affronter Red Ice Martigny, mais, faute de moyens, ils se sont fait exclure de la compétition. Face à Biasca, ça va aller vite, très vite. Ce sont de jeunes gars qui ont une sacrée vista.»

Afin de contrer les attaques fulgurantes des Tessinois, le jeune homme de 23 ans reculera en défense et imitera ainsi son aîné, qui, la saison passée, avait dû descendre d’un cran dans l’alignement de Chris McSorley. «Avec mes qualités techniques, il était important pour cette partie que j’aie une vision globale du jeu, explique celui qui officie aussi comme entraîneur de Genève Futur Hockey. Nous avons changé de système afin de pouvoir contrôler le jeu et éviter de balancer des pucks à l’aveugle vers l’avant. Nous voulons partir depuis l’arrière pour nous créer un maximum d’occasions.»

Cette rencontre, cette belle bande de potes l’attend de pied ferme. Bénévoles – «Nous sommes probablement la seule équipe en lice qui n’est pas rémunérée», plaisante Thurel Kast – les joueurs de la «deux» ne sont pas là par hasard. Tout au long de la saison, les Grenat s’entraînent sans relâche et démarchent des sponsors en dehors de leurs activités professionnelles.

«C’est ce qu’on appelle «l’esprit GS2», explique le Genevois. Nous nous connaissons tous depuis des années, nous avons grandi ensemble. Nous sommes une grande famille, c’est ce qui fait notre force. On se démène comme des malades pour que cette formation tienne la route. C’est du coup une belle récompense de participer à ces 16es de finale de la Coupe. J’espère que le public répondra présent et qu’il y aura une belle ambiance.»

Le temps d’une soirée, d’un match, Genève-Servette II va jouer dans la cour des grands, avec tout le mérite qui lui revient.

Billetterie Tickets en vente à L’Atelier Lounge, café Le Calamar, Chip Sport, Ochsner Hockey. Debout: 5 francs. Assis: 10 francs.

(TDG)

Créé: 18.09.2017, 17h15

Sponsorisé

«Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille, c'est toujours chaud!»
Laurent Paganelli (55 ans) est depuis deux décennies la figure emblématique de Canal+ pour qui il officie en tant que consultant dans tous les stades de France.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: après une nouvelle fusillade...
Plus...