Passer au contenu principal

À Genève-Servette, depuis début janvier, c’est devenu l’an Fehr

Trois buts jeudi passé et deux samedi à Berne: avant le derby de jeudi aux Vernets, le LHC est prévenu, le Canadien est l’homme en forme des Aigles.

Eric Fehr a trouvé ses marques à Genève, au sein d’une équipe qui ne doute de rien.
Eric Fehr a trouvé ses marques à Genève, au sein d’une équipe qui ne doute de rien.
LAURENT GUIRAUD

Depuis que la NHL lui a mis la bague au doigt, qu’il a remporté la si convoitée Coupe Stanley, ce n’est plus tout à fait le même homme. Eric Fehr fait partie de ces joueurs de hockey qui ont eu le privilège de réaliser un rêve d’enfance, de grimper avec les Pittsburgh Penguins sur le toit du monde. C’était lors de la saison 2015-2016 et le Canadien n’est pas près de l’oublier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.