Passer au contenu principal

On se dirige vers des play-off à huis clos

Les dirigeants de la Ligue Suisse de hockey se réunissent ce mardi à Ittigen. Pour parler de la suite...

Ge/Servette et Lausanne HC s'apprêtent à démarrer également les play-off avec des gradins vides.
Ge/Servette et Lausanne HC s'apprêtent à démarrer également les play-off avec des gradins vides.
KEYSTONE

Va-t-on commencer les play-off mardi prochain ou pas? Si oui, démarrera-t-on les quarts de finale à huis clos? Alors qu’une séance informelle est agendée ce mardi à Ittigen, il semblerait qu’une décision provisoire soit prise dans ce sens, avec probablement une série au meilleur des cinq matches.

Président de Ge/Servette, Laurent Strawson ne cache pas que lui et son conseil d’administration ne sont pas forcément favorable à évoluer dans des patinoires vides. «Mais n’oublions pas que la Ligue suisse de hockey a un partenaire qui s’appelle UPC et qu’au niveau des droits TV on doit composer avec les exigences légitimes de la chaîne privée qui a payé des sommes importantes à tous les clubs (ndlr: près de deux millions) pour retransmettre les matches, précise l’avocat genevois. Huis clos ou pas, on ne peut pas faire abstraction de cela. Les clubs vont décider par rapport aux exigences de ce gros sponsor.» À relever aussi qu’une éventuelle rétrocession d’une partie des revenus liés aux droits de retransmission télévisuels en cas d’arrêt du championnat semble peser plus lourd (la RTS parle de 500'000 francs par club.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.