Passer au contenu principal

Davos a retrouvé la joie contre des Aigles frustrés

Malgré 37 shoots à 14, les Servettiens sont repartis des Grisons avec bien des regrets. À eux de corriger le tir à Lugano

Beaucoup de frustration pour le portier Robert Mayer, ici devant Tino Kessler.
Beaucoup de frustration pour le portier Robert Mayer, ici devant Tino Kessler.
KEYSTONE

Alors qu’il lui reste six matches avant que «les choses sérieuses» ne commencent vraiment, Ge/Servette s’était déjà mis en mode play-off. Comme le répétait le coach la veille, pas question de spéculer, de choisir son adversaire, c’est le meilleur moyen d’avoir ensuite un accident de quart! Alors on joue, on donne tout sur la glace, quitte à nourrir, comme ce mardi, plein de regrets.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.