Guillaume Maillard est prêt à rugir comme un Lion...

Hockey sur glaceLe jeune Vaudois des Grenat rêve de mettre le feu sur la glace en ce jeudi du Jeûne genevois contre son ancien club.

Guillaume Maillard a la confiance de son entraîneur, à lui de saisir sa chance.

Guillaume Maillard a la confiance de son entraîneur, à lui de saisir sa chance. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au loin, il aperçoit déjà la lumière des projecteurs, le feu sur la glace et un tapis grenat sous ses patins. Comme une invitation de Sherkan qui l’encourage à déployer ses ailes et voler dans les plumes des Lausannois...

C'est contre son ancien club, celui qui lui a tout aprris, qui l'a fait grandir, que Guillaume Maillard s’apprête à franchir le mur du songe. Comme tous les garçons de son âge, il a rêvé de ce moment-là, d'être d'emblée lancé dans le bain en LNA à l'occasion d'un derby, son premier à ce niveau.

Tourne toi vers le soleil, l’ombre restera derrière toi, disait le philosophe. «Je ne veux plus le voir avec moi cette saison», s'exclamait d'ailleurs la semaine dernière Patrick Emond, son ancien entraîneur des juniors élite. A 18 ans, le «gamin» est mûr pour prendre son envol avec les grands, à évoluer à l’échelon supérieur.

La confiance du coach

«Pour moi, désormais, les juniors c’est du passé, sourit Guillaume. Patrick a tout fait pour me pousser, pour que je puisse rester avec la première équipe et aujourd’hui je ne peux que le remercier. Je suis content de ma préparation où j’ai joué tous les matches», se réjouit encore le néo-Servettien, qui a gagné la confiance de son coach, Craig Woodcroft, surpris de son culot, comme celui de Makai Holdener d’ailleurs, l’autre néophyte de l’équipe.

Il a ce zeste d’insouciance qui fait qu’il avance d’un pas décidé vers le bonheur. «En juniors, c’est déjà exigeant, mais une fois arrivé en LNA, il faut travailler encore davantage, être plus sérieux et constant», reconnaît un adolescent qui a su se montrer rapidement convaincant pour se mettre en avant. «Craig Woodcroft qui m’a donné beaucoup de temps de jeu, parle beaucoup aux jeunes, il a toujours de précieux conseils, apprécie l’attaquant, qui sera, en principe, aligné au centre de la quatrième ligne ce jeudi soir contre le LHC et vendredi à Fribourg.

Une grosse motivation

«Deux derbies pour commencer, il n’y a pas mieux comme motivation, se marre un Vaudois qui va affronter des joueurs qu’il encourageait petit, quand il se trouvait dans les tribunes de Malley. Cela va me faire bizarre de jouer contre eux devant mes proches et des anciens coéquipiers qui se trouveront certainement dans le public. Il va y avoir beaucoup d’émotion.»

C’est à l’âge de trois ans à Lausanne que tout avait commencé pour lui, quand il rugissait timidement pour les Lions avant qu'il ne s'en aille à 15 ans à la BCF Arena rejoindre les juniors élites de Gottéron. Or depuis qu’il est arrivé à Genève (en 2016), c’est forcément le grenat qu’il préfère, ce tricot des Aigles qui lui a donné des ailes. Il en est très fier.

«Mon objectif est de jouer le plus de rencontres possibles en LNA et si en plus je pouvais inscrire entre 10 et 15 points cette saison, je serai vraiment comblé!» Il en rêve. Et s’il marquait déjà d'entrée contre les Lausannois? Le jeune Vaudois est prêt à rugir comme un Lion. Et surtout mettre le feu sur la glace le jeudi du Jeûne genevois. Coup d'envoi à 19 h 45. Au loin, il aperçoit la lumière des projecteurs... (TDG)

Créé: 07.09.2017, 10h17

Articles en relation

Le capitaine Romy et ses Aigles sont prêts à reconquérir les cœurs grenat

Hockey sur glace L’attaquant succède à Slater. Pour cette première saison post-McSorley, il veut guider Ge/Servette le plus haut possible. Nos spécialistes se risquent aux pronostics. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maintien de Maudet: le PLR convoque une assemblée extraordinaire
Plus...