Passer au contenu principal

Ge/Servette s’offre les ZSC Lions et un premier match référence

Guillaume Maillard a la confiance de son coach Pat Emond et il le lui rend bien. Les Servettiens continuent de jouer sur leur nuage.

Guillaume Maillard a ouvert le bal ce mardi. Il y a six mois, il rongeait son frein sur le banc, le moral dans les patins.
Guillaume Maillard a ouvert le bal ce mardi. Il y a six mois, il rongeait son frein sur le banc, le moral dans les patins.
KEYSTONE

En six mois, il s’en est passé des choses entre Zurich et Genève. D’un côté comme de l’autre, il y a eu un gros coup de balai. Mais le résultat reste le même. À la fin c’est encore les Servettiens qui ont gagné!

Si cela n’avait plus rien à voir avec ce fameux mois de mars et cette inoubliable «Finalissima», la victoire est toujours aussi belle pour des Aigles qui n’en finissent pas d’étonner tout leur monde. Il ne manque que le public pour que le conte soit beau et que revivent les folles soirées des play-off et cette ambiance si particulière quand un joueur enfile le tricot grenat. Mais cela ne saurait tarder.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.