Genève-Servette assure le minimum avant le derby

Hockey sur glacePetits vainqueurs de Rapperswil, les Aigles devront être plus concernés pour gagner à Malley et doubler les Lions du LHC au classement.

Jeremy Wick inscrit le 1-1, qui va déclencher une pluie de peluches sur la glace.

Jeremy Wick inscrit le 1-1, qui va déclencher une pluie de peluches sur la glace.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un derby qui s’annonce chaud bouillant. Et à vrai dire, la pression sera essentiellement dans le camp d’un LHC qui ne parvient pas à s’échapper durablement dans le haut du tableau. Battus à Zoug ce vendredi tandis que Ge/Servette s’égarait presque sans frais face à Rapperswil, les Lausannois voient leur rival lémanique revenir dans leur sillage. Les deux équipes sont au coude à coude dans un classement en trompe-l’œil. Huitièmes, juste au-dessus de la barre, avec 51 points, les Aigles n’ont que deux points de moins (et à un match de moins également) que les Lions, 4es. C’est dire tout l’enjeu du duel de ce samedi.

En quelques semaines, le contexte a passablement changé. Que la claque (7-1) reçue par les Aigles, le 7 décembre à Malley, semble loin! Depuis cette humiliation, les Genevois patinent dans la bonne direction malgré une nouvelle vague de blessures qui les enquiquine clairement dans leur quête d’équilibre. En dépit d’un brassage des lignes permanent, il faut accorder aux Grenat une belle force mentale pour ne rien lâcher et aller gratter des points dans un championnat plus ouvert que jamais. Depuis la déculottée reçue à Malley, Ge/Servette a remporté six de ses sept derniers matches. La seule défaite concédée lors de cette série très positive le fut à Bienne. Et encore, dans quelles circonstances? On se souvient de ce 3e tiers de trop après une série de trois matches en quatre jours quand son adversaire, lui, gambadait après deux semaines de pause.

Ce samedi, les Aigles reviennent sur le lieu du crime – qui pourrait tout aussi bien être celui de la renaissance. Dans la foulée de ce naufrage, un gros remue-ménage (et méninges) a agité le vestiaire. Des ajustements ont été faits et un bon coup de barre a été donné pour redresser la situation. Tout n’est bien sûr pas rose dans le camp grenat… On en veut pour preuve cette prestation très quelconque face à Rapperswil. Une équipe hérisson, bien organisée, qui a pris des points à Genève pour la 3e fois de la saison.

Mais c’est surtout sur les raisons d’espérer avant le derby que doivent se focaliser les esprits genevois. En 2019, ils se sont trouvé un vrai buteur en la personne de Tommy Wingels. À voir l’Américain mettre dans le mille pour la 8e fois, on en vient à se pincer pour constater qu’il ne joue que son 9e match de la saison! Avec Daniel Winnik et Tanner Richard, il forme le trio de choc du moment. À condition que Chris McSorley ne s’avise pas de séparer les trois bonshommes, comme ce fut épisodiquement le cas face à Rapperswil.

La raison? Auteur d’une charge plus bête que méchante (2’ + 10’) et de quelques mauvais choix, Tanner Richard a été puni comme un junior par intermittence. Une décision du coach, comme on dit. Une décision qu’on a le droit de trouver douteuse. Et qui aura certainement coûté un point aux Aigles, qui auraient pu s’éviter des heures supplémentaires avant un derby de feu.

(TDG)

Créé: 11.01.2019, 23h25

Ge/Servette - Rapperswil 3-2 ap (0-0 0-1 2-1)

Les Vernets, 7135 spectateurs (guichets fermés).
Arbitres: MM. Tscherrig et Mollard; Altmann/Schlegel
Buts: 29e Kristo (Hächler) 0-1. 42e Wick (Winnik) 1-1. 53e Wingels (Tömmernes, Richard à 5c4) 2-1. 55e Wellman (Knelsen à 5c4) 2-2. 63e Wingels (Richard, Tömmernes, à 4c3) 3-2.
Ge/Servette: Mayer; Jacquemet, Tömmernes; Vukovic, Mercier; Völlmin, Bezina; Dufner; Wick, Almond, Rod; Wingels, Richard, Winnik; Skille, Kast, Rubin; Fritsche, Berthon, Bozon; Maillard. Entraîneur: McSorley.
Rapperswil: M. Nyffeler; Gähler, Profico; Helbling, Gurtner; Hächler, Maier; Schmückli; Kristo, Schlagenhauf, Wellman; Spiller, Knelsen, Casutt; Clark, Mason, Hollenstein; Mosimann, Ness, Hüsler; Primeau. Entraîneur: Tomlinson.
Pénalités: 4x2’ + 10’(Richard) contre Ge/Servette; 7x2’ contre Rapperswil.
Notes: Genève sans Bouma, Simek, Fransson, Martinsson, Romy, Douay, Antonietti (blessés) ni Kyparissis (surnuméraire).

Wick – qui d’autre? – libère les doudous

Il fallait un exploit personnel pour débloquer une situation tendue. Qui d’autre que Jeremy Wick, le meilleur buteur genevois de la saison, pouvait libérer les doudous enfermés dans des sacs? Le Canado-Suisse a inscrit son 13e but de la saison. Il s’en souviendra de celui-ci, c’est certain. Pour la 14e fois, une pluie de peluches s’est abattue sur la glace des Vernets. Il faut se souvenir que c’est un certain Jan Cadieux qui avait importé du Canada cette action en faveur des enfants hospitalisés. Depuis, chaque hiver, Ge/Servette perpétue la tradition. Il choisit son match pour délivrer les doudous. Ces dernières saisons, ces matches particuliers ont souvent débouché sur un spectacle assez insipide. Un peu comme si l’enjeu de ce premier but grenat tétanisait les joueurs. Le club choisit souvent l’équipe la plus faible sur le papier. Comme si, avec «Rappi», c’était du tout cuit. Eh bien, cette saison, le néo-promu est le véritable poil à gratter des Aigles. Cela s’est vérifié, même après ce déboulé de Wick à la 42e minute. G.SZ

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...