Genève-Servette arrache une victoire douloureuse au Tessin

Hockey sur glaceLes Aigles ont perdu Henrik Tömmernes mais ils ont démontré contre Ambri qu’ils savent patiner dans l’adversité.

Henrik Tömmernes (en blanc), ici face à Bryan Flynn, touché au genou, n’a pas terminé le match. Il passera une IRM ce samedi.

Henrik Tömmernes (en blanc), ici face à Bryan Flynn, touché au genou, n’a pas terminé le match. Il passera une IRM ce samedi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois tentatives, trois buts. C’est propre, net et sans bavure. Une séance de tirs au but à montrer dans toutes les écoles de hockey. Deniss Smirnovs (quel sang-froid), Tanner Richard (quelle roublardise) et Tommy Wingels (quelle classe) ont offert à leurs coéquipiers une victoire qui fera du bien. Ce troisième succès en quatre matches permet à Ge/Servette de se poser au 2e rang du classement. C’est vraiment réjouissant et ça fera sans doute passer un peu mieux la perte d’un joueur qui va peser ces prochains temps.

Henrik Tömmernes a ressenti une douleur vive en milieu de deuxième période. Chargé, correctement selon le Suédois lui-même, par Joël Neuenschwander, il s’est «fait le genou». Le No 7 a quitté la glace sur une jambe. Ce n’est jamais très bon signe. Chris McSorley qui était dans les tribunes est allé prendre des nouvelles de son ministre de la défense lors de la deuxième pause. «Il a déjà été blessé sérieusement à ce genou gauche il y a six ou sept ans, souffle le directeur sportif des Aigles. Selon son ressenti, Henrik pense que ce n’est pas aussi grave, cette fois. Nous serons fixés samedi car il passera une IRM. On a toute une nuit pour croiser les doigts.»

Dans le plan de jeu de Patrick Emond, Henrik Tömmernes doit évidemment tenir un rôle majeur. Le défenseur suédois mange des minutes de glace, soigne la relance, met de l’huile dans le power play. Son absence, si elle se confirme, sera un gros coup dur pour une équipe qui épate tout sauf la galerie. On veut bien sûr croire que des solutions internes peuvent être trouvées. Simon Lecoultre qui a inscrit son premier but en National League en égalisant après un superbe mouvement en solitaire devra sans doute endosser encore plus de responsabilités. Tout comme Roger Karrer, peu en réussite jusque-là.

Il est aussi possible que Chris McSorley doive assez rapidement décrocher son téléphone pour se mettre en recherche d’un nouvel import défensif. Cette musique d’avenir ne doit pas venir gâcher le bel état d’esprit qui anime les Aigles. Conscient que cette saison peut être compliquée, chacun a compris qu’un bon départ est essentiel pour faire souffler un vent frais dans le vestiaire. C’est ainsi que ce second point décroché au Tessin, aussi douloureux soit-il, comptera peut-être pour beaucoup au soir de la 50e journée lorsqu’il s’agira de faire le bilan.

En attendant, Ge/Servette a démontré une sacrée force de caractère lors de cette entame de championnat. Pat Emond le sent: ses joueurs adhèrent et respectent à la lettre le plan de jeu. Il y a encore bien des détails, surtout en défense, qui demandent à être réglés. Mais il faut déjà constater que ce groupe patine avec un formidable état d’esprit. Avec ses quatre lignes qui pèsent. Avec son duo de gardiens au format XXL. Avec ses pépites qui se lustrent au fil des matches.

Avec tout cela, Ge/Servette prend déjà un malin plaisir à déjouer les pronostics.

Créé: 20.09.2019, 23h46

Ambri - Ge/Servette 2-3 tab (1-0 1-2 0-0)

La Valascia,
4578 spectateurs.
Arbitres:
MM. Stricker et Hebeisen; Kaderli/Cattaneo.
Buts:
2e Zwerger (Fora, D’Agostini/5c4) 1-0. 22e Lecoultre 1-1. 29e Fora (D’Agostini/à 4c5!) 2-1. 30e Maillard (Richard/à 5c4) 2-2.
Tirs au but:
Smirnovs, Richard et Wingels marquent pour Genève. Ambri rate trois fois.
Ambri:
Hrachovina; Plastino, Fischer; Fora, Dotti; Fohrler, NGoy; Payr; D’Agostini, Flynn, Hofer; Trisconi, Müller, Zwerger; Incir, Goi, Bianchi; Neuenschwander, Dal Pian, Kneubuehler; Mazzolini.
Ge/Servette:
Descloux; Jacquemet, Tömmernes; Karrer, Maurer; Mercier, Le Coultre; Guebey; Wingels, Smirnovs, Winnik; Maillard, Fehr, Rod; Wick, Richard, Miranda; Douay, Berthon, Bozon; Simek.
Pénalités:
3 x 2’+ 1 x 10 (Plastino) contre Ambri; 2 x 2’contre Ge/Servette.
Notes:
Ambri sans Conz, Rohrbach, Jelova ni Kostner (blessés). Ge/Servette sans Antonietti, Kast, Völlmin, Fritsche (blessés), Charlin, Riat, Heinimann ni Smons (Sierre).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...