Wüthrich: «Je me sens bien, je reprends confiance»

FootballLe No 10 espère que sa pubalgie est derrière lui. De Ceglie grenat jusqu’en juin.

Après trois mois d'absence, Sébastien Wüthrich est de retour.

Après trois mois d'absence, Sébastien Wüthrich est de retour. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au soir du 20 septembre, au sortir d’un match doublement mortifiant contre Xamax (défaite 3-2 dans les arrêts de jeu), Sébastien Wüthrich jetait l’éponge. Il ne savait pas encore que sa pubalgie allait définitivement l’écarter de la première phase du championnat. Trois mois plus tard, il a retrouvé le sourire. Un peu. Parce qu’après une si longue pause, il y a toujours un peu d’appréhension au moment de réintégrer le groupe, de retrouver le terrain.

«Bien sûr qu’il y a des doutes après plusieurs mois d’arrêt, explique-t-il. D’autant plus que dès la reprise de l’entraînement, début janvier, j’ai eu des douleurs assez fortes. Le synthétique de Balexert n’a pas aidé. Mais la cellule médicale m’a rassuré, m’a dit que c’était normal.»

Ce mois de janvier dédié à la préparation représente pour le Neuchâtelois le moyen de retrouver la forme. «Et la confiance, lance-t-il. Je me sens bien. Mais je manque de force et même si l’on me dit que c’est normal, que je dois en faire abstraction, je ressens encore quelque chose sur les tirs ou les passes longues et ce n’est pas agréable. J’en suis là: la technique ne se perd pas, mais j’ai besoin de retrouver les gestes naturels, la coordination, sans arrière-pensée.»

Wüthrich est un élément-clé dans le dispositif de Kodro. Il sait toutes les attentes autour de lui. «Je suis exigeant envers moi-même, précise-t-il. Je n’ai pas pu apporter ce que je voulais lors de la première phase, avec cette blessure. J’espère bien sûr que tout cela est derrière moi. Le stage au Portugal me fera du bien. Ainsi qu’à toute l’équipe, pour aborder les 19 matches de Coupe qui nous attendent.»

C’est ce vendredi que Servette s’envole vers Faro. Pour profiter des conditions idéales et des beaux terrains de l’Algarve. Paolo De Ceglie, le latéral gauche italien de 31 ans, fait partie du voyage. Il s’est engagé avec les Grenat jusqu’en juin.

(TDG)

Créé: 11.01.2018, 20h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tunisie: un projet de loi veut que les femmes héritent autant que les hommes
Plus...