Passer au contenu principal

Le «roi» redevenu un homme lambda

Ce n'est pas José Mourinho qui le contredira, en football, le «vérité» d'un jour n'est peut-être pas celle du lendemain.

José Mourinho, entraîneur de Manchester United.
José Mourinho, entraîneur de Manchester United.
Keystone

«Je suis convaincu qu’Ibrahimovic va rester. On va essayer d’être encore plus forts la saison prochaine, avec lui. Il est fait pour ce club» José Mourinho

Au mois de février, José Mourinho, manager de Manchester United, faisait part de son optimisme quant à la prolongation du contrat de son attaquant suédois, qui avait rejoint Old Trafford sept mois plus tôt avec un bail d’une année en poche, assorti d’une option pour le prolonger d’une saison. Le «Mou» ajoutait même que dans son esprit, Zlatan était venu «pour rester deux ans».

Apparemment, cette vue ne se situait que dans l’esprit du Scandinave, puisque, la semaine passée, le club anglais lui a fait ses adieux. Sans doute les grandes phrases de Mourinho lui restent-elles désormais en travers de la gorge. A Manchester, l’ancien buteur de la Juventus et du Paris Saint-Germain (notamment) était peut-être arrivé comme un roi, mais il en est reparti comme un attaquant lambda.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.