Plus mature, Loris Benito entend bien réussir avec Bordeaux

FootballLe latéral gauche de l’équipe de Suisse, qui parle six langues, croit au renouveau des Girondins qu’il vient de rejoindre.

Loris Benito, 4 sélections avec la Suisse, est heureux aux Girondins de Bordeaux. Un bonheur qu’il amène en équipe nationale.

Loris Benito, 4 sélections avec la Suisse, est heureux aux Girondins de Bordeaux. Un bonheur qu’il amène en équipe nationale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En deux mois dans le championnat de France, l’Argovien de 27 ans a déjà plus joué qu’en une saison au Portugal. Son premier départ de Super League vers l’étranger, au Benfica Lisbonne, s’était soldé par un échec: cinq matches en équipe première, et une rapide exfiltration vers les Young Boys à l’été 2015. Mais en joueur intelligent qu’il est, cet homme qui maîtrise six langues a su apprendre de ses erreurs et réussit une intégration rapide chez les Girondins de Bordeaux.

«Mon expérience à Benfica m’aide beaucoup, a-t-il confirmé mercredi, au sortir de l’entraînement de l’équipe de Suisse, au stade de la Pontaise, qui s’est déroulé sous une pluie diluvienne. Si mon départ pour la Gironde avait été mon premier transfert à l’étranger, tout aurait été différent. Là, cependant, j’avais déjà quelque chose dans ma poche. J’étais riche d’une expérience à faire valoir quand j’ai fait mon sac à dos pour la France. Cela a grandement facilité mes débuts. Il faut aussi dire que j’ai cinq ans de plus. Durant cette période, j’ai beaucoup changé. Je suis plus mature. Je sais bien mieux ce que je veux dans la vie.»

Nouveau propriétaire

Le latéral aux quatre sélections avec la Suisse est tombé en pleine révolution de palais, lorsqu’il a débarqué dans l’immense stade Matmut Atlantique, au mois de juillet. Le club bordelais, réputé pour ne pas déchaîner les passions depuis quelques saisons, ne correspondait plus à la «Belle endormie» – le surnom de la ville de Bordeaux – qu’était devenue cette formation sous la houlette du groupe de télévision M6. Le club a été vendu à GACP, un fonds d’investissement américain, en novembre 2018. Et celui-ci était attendu au tournant concernant ses ambitions lors de son premier vrai mercato estival.

Seuls 7 millions d’euros ont finalement été dépensés par les propriétaires pour engager deux joueurs – Laurent Koscielny, notamment. Trois autres recrues, dont Benito, sont arrivées sans indemnités de transfert, car elles se trouvaient en fin de contrat dans leurs clubs respectifs. «Dès le début, je n’ai pas eu l’impression d’un club calme, a confirmé le joueur originaire de Valence, en Espagne. Les fans ont immédiatement mis la pression. Il ne faut pas oublier que Bordeaux est un club historique. Il y a, désormais, tellement de belles choses à réaliser. Je suis heureux de faire partie de ce projet. C’est beau. Quant à la pression, ça fait partie du business.»

Mais au fait, pourquoi avoir choisi les Girondins? L’Alémanique aux origines ibères qu’il est n’avait-il pas d’autres aspirations que de rejoindre une formation qui venait de terminer à une triste quatorzième place de Ligue 1? «J’ai fait le choix de Bordeaux pour le nouveau projet global. Et puis je n’ai pas besoin de vous décrire la beauté de la région. La qualité de vie y est magnifique, sourit le joueur formé à Aarau. En prime, le championnat de France est l’un des cinq meilleurs du monde. Avant de venir, j’avais parlé au coach (ndlr: Paulo Sousa, passé par Bâle en 2014-2015) et il m’a tout montré. On a vite eu un rapport très personnel. Ensuite, nous avons compris qu’avec le choix des joueurs engagés, nous pourrions être compétitifs cette année.» Pour le moment, Loris Benito a raison. Les Bordelais sont quatrièmes, à six longueurs du PSG.

Mais cet homme curieux de tout et à la recherche d’une septième langue à apprendre n’est pas seulement soucieux de ses performances en club ou du déplacement de l’équipe de Suisse samedi à Copenhague. Mercredi, Benito s’est aussi enquis de l’emplacement et de l’avancement des travaux du nouveau stade de la Tuilière, sur les hauts de Lausanne. Et il avait une bonne raison de le faire: «On aurait bien besoin d’une nouvelle enceinte nous aussi, à Aarau», une pointe de regret dans la voix. On peut jouer à Bordeaux, sans oublier d’où l’on vient.

Créé: 09.10.2019, 22h56

Décisif pour eux aussi

«Ce sera un match décisif, mais pas seulement pour nous. Pour eux aussi.» Mercredi, à la Pontaise, Michael Lang a planté le décor de la partie qualificative pour l’Euro 2020 au Danemark. Les Danois sont d’ailleurs d’accord avec lui, puisque les 38'065 tickets du match de samedi au Parken de Copenhague se sont vendus comme des petits pains.

Si le sélectionneur Age Hareide peut compter sur des milieux de terrain étincelants, il a en revanche moins de choix en attaque. Il pourrait ainsi lancer Christian Gytkjær, attaquant du Lech Poznan, dans la mêlée. Ce dernier a marqué huit fois en dix apparitions dans le championnat polonais cette saison et avait trouvé la faille à l’aller dès sa sortie du banc.

Le sélectionneur norvégien des «Danish Dynamites» semble avoir identifié une faille chez les Helvètes, dans le domaine aérien, et compte en profiter. R.CA.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...