Passer au contenu principal

FootballJérémy Guillemenot s'offre un sextuplé!

L'ex-attaquant du Servette FC a toujours le sens du but. Avec le FC Saint-Gall, il a terrorisé le portier du FC Bad-Ragaz, club de 3e ligue, giflé 19 à 2!

Six buts en un match, il y a longtemps que cela n'était plus arrivé à Jérémy Guillemenot!
Six buts en un match, il y a longtemps que cela n'était plus arrivé à Jérémy Guillemenot!
KEYSTONE

A 17 ans, il jouait déjà les goleadors avec le Servette FC, mais en promotion League . Quatre saisons plus tard, il a toujours eu cette volonté de se mettre en avant. Mais Jérémy Guillemenot fait désormais trembler les filets avec le FC Saint-Gall, deux étages plus haut.

Fruit d’un père français et d’une maman portugaise, cette fine gâchette s’est fait remarquer très tôt dans une surface de réparation. En juniors, il terrorisait tous les défenseurs et les gardiens. Ce fan inconditionnel de Cristiano Ronaldo, passé entre temps avec la réserve de Barcelone et au Rapid Vienne, n’a pas perdu son sens du but.

S'il a mis du temps avant de trouver ses marques au Kybunpark et d'atteindre son but, il semble avoir commencé ce nouvel exercice de la meilleure des manières. «A chaque difficulté, je cherche toujours des solutions pour atteindre mes objectifs», nous révélait-il lorsqu’il portait encore du grenat sur ses épaules...

«Qu'il soit magnifique ou moche...»

C’est certainement la première fois que cela lui arrive à ce niveau, avec les adultes, mais le Franco-Genevois s’est offert ce samedi un sextuplé! De la tête, du pied droit, du gauche, tout y est passé. «Qu’il soit magnifique ou moche, de toute façon un attaquant est là pour mettre le ballon au fond», nous disait-il en 2015. L’international M21 en a donc marqué six buts lors d’un match amical à Bad-Ragaz où il n’y a pas que ses chaussures fluo qui ont été éblouissantes.

Bon d'accord, en face c’était une équipe de troisième ligue et les Brodeurs, qui n’ont pas fait dans la dentelle, se sont imposé 19 à 2! Reste qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien et Jérémy Guillemenot qui aime toujours autant marquer en a profité pour se faire plaisir...

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.