Ineos veut s’acheter l’OGC Nice et le rapprocher du LS

FootballLa société rolloise, propriétaire du Lausanne-Sport, aimerait élargir son empire en s’offrant l’ancien club de Lucien Favre.

Jim Ratcliffe, qui a des attaches sur la Côte d’Azur, a fait une offre d’achat pour l’OGC Nice.

Jim Ratcliffe, qui a des attaches sur la Côte d’Azur, a fait une offre d’achat pour l’OGC Nice. Image: EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fou de foot, le boss d’Ineos Jim Ratcliffe adore escalader des cols à vélo ou courir des marathons. Mais surtout loin des projecteurs. C’est son frère aîné, Robert, 68 ans, qui se met pour lui en lumière. Ensemble, ils placent une partie de leur fortune dans le sport. Bob (son diminutif), qui a succédé il y a deux semaines à David Thompson à la tête du Lausanne-Sport, se trouvait jeudi sur la Côte d’Azur. Après avoir jeté leur dévolu sur la petite reine en reprenant les destinées de l’équipe Sky, les Ratcliffe ont bien l’intention d’acquérir l’OGC Nice pour en faire un club capable de viser la Ligue des champions. «On est prêt à investir de manière conséquente avec un plan de développement ambitieux sur le long terme», a expliqué Bob Ratcliffe à «Nice Matin», ajoutant, notamment, que les premiers échanges remontent au mois de novembre «par l’entremise du LS».

Il connaît bien Patrick Vieira

Alors qu’Ineos veut être impliqué «dans le football de très haut niveau», pourquoi avoir «choisi» l’ancien club de Lucien Favre, 8e du championnat de France? Si Jim Ratcliffe, fan des Reds, a toujours des vues sur Chelsea, il refuse toutefois d’entrer dans le jeu de la surenchère avec Roman Abramovitch. «À vrai dire, mon frère, qui connaît bien l'entraîneur actuel Patrick Vieira, a des attaches sur la Côte d’Azur, poursuit l’aîné dans «Nice Matin». En plus, l’OGC Nice, avec son stade flambant neuf, ses supporters et son spectacle intéressant, correspond à notre philosophie.» Il veut acheter un club à long terme qui possède une histoire pour le développer et lui faire franchir un palier. «C’est la mentalité d’Ineos, ce sont nos valeurs. On a toujours investi dans le sport de manière cohérente.» Selon lui, il pourrait y avoir une passerelle entre Lausanne Sport et Nice, histoire de développer l’académie.

Il ne «leur» reste plus qu’à convaincre le propriétaire chinois, Chien Lee, qui semble tout aussi redoutable en affaires. «On a eu un rendez-vous. Il a été charmant. C’était il y a un mois environ, raconte Bob Ratcliffe. On avait un dossier solide, des arguments. Lui disait être ouvert à la vente. Et vingt-quatre heures plus tard, on nous a fait savoir qu’il ne voulait plus recevoir d’offre de rachat.» Jim Ratcliffe, bien décidé à bâtir son empire, n’a pas abandonné l’idée de racheter ce club. Mais pas 100 millions d’euros.

Un tueur dans les affaires

Y parviendra-t-il? Jim a montré par le passé qu’il remportait tous ses paris. À ses débuts, il n’avait pas de pétrole, pas encore deux yachts de luxe à Monaco. Il avait surtout des idées. Un jour de 1998, il a lâché le monde de la finance pour engager son patrimoine, sa maison, ses économies, celles de sa femme et de ses trois enfants. Son but: acheter la division chimique du pétrolier BP. C’est à ce moment qu’est né Ineos, cette entreprise de pétrochimie, dont la maison mère est basée à Rolle, qui emploie 18 000 personnes dans 73 usines à travers le monde. Chiffre d’affaires annuel: 60 milliards de francs.

C’était assez osé, vraiment gonflé. Mais Jim Ratcliffe, anobli par la reine, est aujourd’hui avec 30 milliards de francs l’homme le plus riche de Grande-Bretagne. Celui que l’on surnomme aussi «Dr No» a la réputation, à 66 ans, d’un tueur dans les affaires, qui saute sur tout ce qui bouge et qui peut lui rapporter gros. Le Londonien habite Monaco pour échapper aux impôts. Ce n’est pas très loin de Nice…

Créé: 05.04.2019, 19h42

Les équipes qu'Ineos aimerait

Chelsea (Football)

Grand supporter de Manchester United et ami d’Alex Ferguson, Jim Ratcliffe a fait une croix sur les Red Devils de la famille Glazer et une offre pour les Blues de Chelsea, son quartier londonien. Mais Roman Abramovitch réclamerait plus que les 2 milliards d’euros proposés.

OGC Nice (Football)

Dernier souhait de celui qu’on surnomme «Dr No»: l’acquisition de l’OGC Nice au Chinois Chien Lee. Une première offre évaluée à 90 millions d’euros mais, selon «Nice Matin», le propriétaire actuel en voudrait dix millions de plus. «On est prudent, on veut payer le juste prix… On ne cédera pas à la surenchère» a lâché Bob Ratcliffe. Les transactions sont en cours.

C.MA.

Les équipes qu'Ineos possède...

Lausanne-Sport
(Football)


Fan de foot, Jim Ratcliffe, qui est également l’un des sponsors principaux des hockeyeurs du Lausanne HC, a racheté le Lausanne Sport fin 2017. «On veut retrouver la scène européenne», avait déclaré son premier président, David Thompson avant que Jim ne place son frère, Robert, à sa tête il y a deux semaines. Nul ne sait précisément combien la société a déjà investi au LS, mais on parle d’une bonne dizaine de millions de francs. Au moins...

Ineos Team UK (Voile)

Depuis deux ans, Jim Ratcliffe sponsorise le bateau britannique qui participera à la prochaine Coupe de l’America en 2021.
Sir Ben Ainslie barrera l’Ineos Team UK.
Le tout contre un chèque de 128 millions d’euros (144 millions de francs). «C’est une compétition créée par les Anglais il y a 150 ans. Ils ne l’ont jamais gagnée, on veut remédier à ça», s’est exprimé Bob Ratcliffe dans «Nice Matin».

Équipe SKY
(Cyclisme)


Dès le 1er mai de cette année, Ineos sera à la tête de la formation cycliste de la Sky, celle de Chris Froome et de Geraint Thomas, victorieuse des quatre derniers Tour de France.
Les cinq lettres de la société britannique figureront dès cet été sur le maillot. «Mon frère, Jim, est un grand passionné de sport. Il fait beaucoup de vélo et a gravi plusieurs fois le col de la Madone», explique aussi Bob Ratcliffe dans le quotidien niçois. L’investissement s’élève à 46,6 millions d’euros par an.

C.MA.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...