Un gardien «valaisan» en Russie?

Au cœur de l’actualité Football: Essam El Hadari (44 ans) espère enfin réaliser son rêve et participer au Mondial 2018.

Surnommé «le Buffon africain», Essam El Hadary avait rejoint le FC Sion en 2008.

Surnommé «le Buffon africain», Essam El Hadary avait rejoint le FC Sion en 2008. Image: ERIC LAFARGUE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Essam El Hadary; tous les suiveurs du foot suisse se souviennent forcément du gardien qui s’était retrouvé pris dans les filets de Christian Constantin voici neuf ans.

En s’attachant les services de l’Egyptien au mois de février 2008, le boss du FC Sion pensa en effet réaliser un gros coup sportif, mais avec celui qui est surnommé «le Buffon africain», il réalisa surtout une affaire médiatique. En sortant de son pays pour la première fois de sa carrière, l’intéressé n’avait-il pas attiré tous les regards sur le club valaisan?

Près d’une décennie plus tard, le «Pharaon», âgé de 44 printemps et détenteur d’une Coupe de Suisse, est toujours là, sur le devant d’une scène qu’il n’entend surtout pas quitter. Son but? Se qualifier pour sa première Coupe du monde! «J’ai presque tout fait dans ma carrière et disputer un Mondial est la seule chose qui me manque», confie-t-il à FIFA.com.

Son rêve est toutefois en passe de se réaliser, puisque si les Egyptiens battent le Congo samedi et que, dans le même temps, l’Ouganda ne domine pas le Ghana, ils auront leur billet en poche. Pour le plus grand bonheur de «EEH», qui pourrait ainsi devenir le joueur le plus âgé à disputer un tel événement! «Le fait d’avoir toujours une possibilité d’aller au Mondial me motive encore plus à continuer ma carrière», dit-il.

Déjà vainqueur de la CAN à quatre reprises, El Hadary veut absolument se mesurer à ce qui se fait de mieux dans le monde. Notamment car l’un des moments qui l’ont le plus marqué dans sa carrière reste la victoire face à l’Italie lors de la Coupe des Confédérations 2009. «Une performance remarquable», observe-t-il.

Une qualification pour le Mondial le serait tout autant. Mais pas question, si celle-ci devait être acquise samedi, de ranger les gants après l’été! «Je veux continuer à jouer, dit «l’ex-Valaisan». Nous sommes tous obsédés par la qualification. Nous y pensons en mangeant et même en dormant!» Mais pas sur leurs lauriers!

(TDG)

Créé: 05.10.2017, 19h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...