Passer au contenu principal

Deux hooligans vaudois déboutés par la justice

Le Tribunal cantonal vaudois a donné tort à deux supporteurs du FC Lausanne-Sport, mercredi.

Deux supporteurs vaudois ont été exclus de stade pour des faits remontant à mai 2018.
Deux supporteurs vaudois ont été exclus de stade pour des faits remontant à mai 2018.
Keystone

Le Tribunal cantonal vaudois rejette le recours de deux hooligans interdits de périmètre par la police. Le match de football, en mai 2018, entre le Lausanne-Sport et le FC Thoune, avait dû être arrêté à cause des violences.

Les deux «ultras» faisaient partie des auteurs de violences lors du match et avaient été interdits de périmètre en août 2018 par la police vaudoise. La Cour de droit administratif et public a rejeté leur recours le 5 août dernier et confirmé ainsi la décision de la police. A l'heure actuelle, 43 mesures d'interdiction de stade sont en vigueur contre des hooligans vaudois, dont 22 sont accompagnées d'une mesure d'interdiction de périmètre, précise mercredi la police dans son communiqué.

Le match entre le Lausanne-Sport et le FC Thoune s'était déroulé dans une atmosphère houleuse, de la gare de Lausanne, sur le trajet, lors du match et encore après coup. Au terme de la rencontre, une douzaine de supporters lausannois, âgés de 20 à 42 ans, avaient été identifiés par les forces de police.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.