Deux hooligans vaudois déboutés par la justice

FootballLe Tribunal cantonal vaudois a donné tort à deux supporteurs du FC Lausanne-Sport, mercredi.

Deux supporteurs vaudois ont été exclus de stade pour des faits remontant à mai 2018.

Deux supporteurs vaudois ont été exclus de stade pour des faits remontant à mai 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal cantonal vaudois rejette le recours de deux hooligans interdits de périmètre par la police. Le match de football, en mai 2018, entre le Lausanne-Sport et le FC Thoune, avait dû être arrêté à cause des violences.

Les deux «ultras» faisaient partie des auteurs de violences lors du match et avaient été interdits de périmètre en août 2018 par la police vaudoise. La Cour de droit administratif et public a rejeté leur recours le 5 août dernier et confirmé ainsi la décision de la police. A l'heure actuelle, 43 mesures d'interdiction de stade sont en vigueur contre des hooligans vaudois, dont 22 sont accompagnées d'une mesure d'interdiction de périmètre, précise mercredi la police dans son communiqué.

Le match entre le Lausanne-Sport et le FC Thoune s'était déroulé dans une atmosphère houleuse, de la gare de Lausanne, sur le trajet, lors du match et encore après coup. Au terme de la rencontre, une douzaine de supporters lausannois, âgés de 20 à 42 ans, avaient été identifiés par les forces de police. (ats/nxp)

Créé: 28.08.2019, 14h46

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...