À Altdorf, Servette décoche la première flèche et atteint sa cible sans histoire

FootballPas loin de la statue de Guillaume Tell, les Genevois ont fait le job et vite marqué pour éviter de tomber dans un traquenard. Six buts marqués, c'est bon pour le moral.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans un lieu chargé d'histoire, Servette a fait en sorte de ne pas en avoir sur le stade bucolique de la Schützenmatte. Des spectateurs sur des balcons, derrière un but, c'était la fête dans ce village de Suisse centrale sentant bon les traditions. À Altdorf, à quelques mètres de la statue de Guillaume Tell, il était hors de question pour les Genevois de passer pour des "pommes" aux yeux de la Suisse entière. Ils ont su se montrer sérieux pour éviter toute mauvaise surprise. "On a été pro, en respectant l'adversaire", se réjouissait le capitaine Anthony Sauthier, qui a fait le job, comme tous ses coéquipiers, trois jours après le chiche succès face à Wil.

Le but était de marquer très vite pour éviter de tomber dans le piège, de donner de faux espoirs à ce Petit Poucet de deuxième ligue interrégionale. Un an après être sorti au premier tour à Breitenrain, cette fois, il n'y a pas eu d'excès de confiance. Si les joueurs uranais étaient bien décidés et hardis à faire honneur à leur prestigieux guerrier en faisant tomber un "monument" du football suisse, le rêve n'aura duré que treize petites minutes. Pour mettre en marche une sensation, il aurait fallu qu'Ali Mourad (3e) ne manque pas sa cible, mais il a raté. Ce sont les Grenat qui se sont alors emparés de l'arbalète...

C'est Steven Lang, sur un coup-franc bien travaillé, qui a décoché la première flèche sur le portier Kevin Epp, avant que Matias Vitkieviez ne la dévie, à la 13e, au bon endroit, au bon moment. Sur un terrain bien gras (et dangereux) que l'on trouve souvent dans des clubs de ligues inférieures, le locataire de challenge league a ensuite assuré en inscrivant le deuxième but dans la foulée, via un Berisha (17ème) bien isnpiré. "Heureusement qu'on a marqué très tôt, après on a pu être plus tranquille", souriait Steven Lang, qui, lui, a clôturé le bal, avec deux réussites dans les ultimes minutes.

Alors que les fans uranais ont commencé à lancer une ola dans les gradins, que le petit poussait (un peu) pour revenir ou sauver l'honneur, les Servettiens, comme ce fut déjà le cas mercredi, ont alors reculé sans raison pour jouer avec le feu. Cela aurait pu avoir des conséquences plus fâcheuses contre un adversaire mieux armé, si Zurfluh avait pu cadrer (56e). "Mais on n'a pas vraiment été mis en danger, remarquait le coach Meho Kodro content de l'attitude de ses hommes. On savait que cela pourrait être compliqué si on ne marquait pas, mais mes joueurs ont fait preuve de sérieux, ce qui a facilité notre tâche."

Florian Berisha (67e), bien servi par Vitkieviez, puis le jeune Kastriot Imeri (17 ans), à la 76e, ont finalement enlevé tout espoir de retour aux joueurs d'Altdorf avant que Lang (81e et 83e), en renard de surface, profitant d'un bon travail d'Antunes (17 ans également) et de Boris Cespedes, ne scelle le score final.

0-6, c'est bon pour le moral, avant de reprendre le championnat et un déplacement périlleux dans une semaine à Winterthour. "La Coupe, c'est bien et on aimerait aller le plus loin possible mais on ne va pas brûler les étapes, tempère Anthony Sauthier. Allons déjà à Winterthour car on sait là-bas combien c'est difficile..." Ce sera en effet une toute autre histoire!

(TDG)

Créé: 12.08.2017, 20h32

Altdorf - Servette 0-6 (0-2)

Schützenmatte 1850 spectateurs.
Arbitre: M. Ovcharov

Buts: 13e Vitkieviez 0-1, 17e Berisha 0-2, 67e Berisha 0-3, 76e Imeri 0-4, 81e Lang 0-5, 83e Lang 0-6.

Altdorf: Epp; Gnos, Ndombele, Paulino, P. Zurfluh; Mourad (76e Kabatas), Lustenberger, Gisler, Asaro; M. Zurfluh (55e Baumann), Mavembo.

Servette: Gonzalez; Sauthier, Sarr (80e Bityqi), Mfuyi, Le Pogam; Imeri, Cespedes; Berisha (70e Antunes), Willie, Vitkieviez (70e Lungoyi); Lang.

Notes: Servette sans D. Stefanovic, Hasanovic (blessés), Frick (suspendu) ni Faby (ménagé).

Avertissements: 50e Vitkieviez et Gnos (altercation).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.