Servette gagne et s’installe à la deuxième place

FootballLes Grenat font le nécessaire contre Rapperswil (2-1). Et grimpent d’un rang au classement avec la défaite de Schaffhouse à Chiasso.

Tir de D. Stefanovic qui marque (1-0).

Tir de D. Stefanovic qui marque (1-0). Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Gris comme la météo, Servette cherchait la lumière, se faisant des frayeurs face au néo-promu. La première période avançait gentiment sans que les Grenat ne parviennent à se montrer dangereux, un peu égarés, éloignés les uns des autres, sans solution tranchante. L’inquiétude s’est dissipée avec un coup de tonnerre: quand Dalibor Stevanovic reprenait un renvoi incertain du gauche, une frappe sourde et pure à la fois qui trouvait le petit filet du portier saint-gallois. Rapperswil avait eu sa chance plus tôt, avec Shabani notamment, sans la saisir. Sans briller, Servette a su se montrer efficace pour ensuite doubler la mise sur une tête «chirurgicale» (centre de Lang) de Stevanovic encore. L’autre. Miroslav. Un même nom de famille, deux prénoms et un 2-0 qui scellait presque déjà, à la mi-temps, l’issue de la rencontre.

Doublé du faux pas de Schaffhouse à Chiasso, ce succès grenat a une conséquence immédiate au classement: les Servettiens sont désormais installés à la deuxième place, un tout petit point derrière Neuchâtel/Xamax (large vainqueur 5-0 à Vaduz vendredi soir). Voilà qui préfigure du duel annoncé pour la promotion entre les deux meilleures équipes de la ligue. En attendant, c’est sans forcer son talent que Servette a géré sa seconde période contre Rapperswil. En contrôle, mais sans coups d’éclat et sans briller dans le jeu.

Il paraît que c’est l’apanage des grandes équipes que de savoir gagner sans être dans son meilleur jour: sur ce plan, c’est mission accomplie. Mais pour n’avoir pas su faire mieux, les Servettiens se sont fait peur. Et Chagas, malheureux à la 70e déjà, allait réduire le score à la 85e, pour une fin de match crispante. Rien de glorieux dans cet épilogue douloureux.

Servette a tout intérêt à montrer plus de maîtrise à l’avenir. Contre Rapperswil, les soucis aperçus dans la production du jeu ont miné un peu le rendement. Bien sûr, l’étonnant néo-promu, dans son compact 4-.4-1-1 n’est pas simple à bousculer. Mais on aurait aimé plus d’impulsions du duo médian, Dalibor Stevanovic-Fabry. Et plus de percussion globale dans les trente derniers mètres. Mais pas de raison de faire la fine bouche. Servette a assuré une victoire importante et peut penser à Wil désormais.

Un déplacement qui aura lieu le lundi 30 octobre. Les Grenat seront privés de Sauthier et d’Alphonse, tous deux suspendus pour avoir reçu leur quatrième avertissement contre Rapperswil. (TDG)

Créé: 21.10.2017, 21h18

Servette - Rapperswil 2-1 (2-0)

Stade de Genève, 2155 spectateurs.

Arbitre: M. Supersczynski.

Buts: 19e D. Stevanovic 1-0; 42e M. Stevanovic 2-0; 85e Chagas 2-1.

Servette: Frick; Sauthier, Mfuyi, Nathan, Le Pogam; D. Stevanovic, Fabry; M. Stevanovic, Alphonse (78e Malonga), Willie (86e Imeri); Lang (69e Berisha).

Rapperswil-Jona: Yanz; Sülüngöz; Rohrbach, Simani, Elmer; Schwizer (59e Salanovic), Pecci (63e Jaggy), Nater, Kleiber (80e Da Silva); Shabani; Chagas.

Avertissements: 37e Sauthier (antijeu), 44e Alphonse (jeu dur), 61e Pecci (antijeu), 88e D. Stevanovic (antijeu).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...